Se connecter S’abonner

Chauffage : réduire la note grâce à un dispositif gratuit

Grâce à cette solution, les ménages français peuvent espérer réduire leur facture annuelle de chauffage de 35 %. Explications.

chauffage
Crédit: iStock.

Avant la flambée des factures d’électricité, qui devraient augmenter d’environ 15 % en février 2023, il est possible d’anticiper. En effet, comme l’explique Le Figaro immobilier lundi 5 décembre, un dispositif mis en place conjointement par Effy et Tiko, deux spécialistes du secteur pourrait permettre aux Français d’économiser une part non négligeable de leur facture annuelle de chauffage, une baisse pouvant atteindre 35 %. En revanche, pour en bénéficier, il faudra passer par Effy : dans le cas contraire, le kit Tiko est payant. Certains territoires français l’ont déjà adopté et le proposent gratuitement à leurs administrés.

Un kit de chauffage pour reprendre la main

L’objectif numéro un du kit est de reprendre la main sur ses consommations d’énergie, en programmant ses radiateurs, même s’ils sont anciens, en fonction de ses habitudes. Pour les modèles plus récents, il suffira de télécharger une application gratuite qui permettra de surveiller sa consommation en temps réel. En cas de surchauffe du réseau, l’alimentation du radiateur électrique sera temporairement coupée, sans porter atteinte au consommateur. « Tiko offre sur le marché français depuis 2017 une solution unique permettant aux ménages d’économiser en moyenne 22% et jusqu’à 35% de leur énergie de chauffage se traduisant par des centaines d’euros d’économies par an », détaille le fondateur de Tiko Services, Frédéric Gastaldo. Grâce à cette solution, le réseau électrique se stabilise. « Quand tous les utilisateurs consomment de l’électricité en même temps, le réseau disjoncte, ce qui entraîne des coupures de courant. Ce thermostat est un levier d’ajustement qui permet d’éviter cela », déclare le président d’Effy, Frédéric Utzmann.

A l’heure actuelle, ce sont 50.000 ménages qui ont souscrit à cette offre gratuite. Elle n’implique aucuns travaux ou de changement de radiateurs. « Ce système permet de rendre intelligente, moderne et pilotable une installation désuète sans avoir besoin de changer de radiateur. En effet, changer de radiateur coûte entre 800 et 2000 €», promet Frédéric Utzmann. Il ne faut que deux heures pour installer le système, sans avoir à percer de trous. Le consommateur ne paye donc rien. Pourtant, Effy et Tiko doivent s’acquitter de plusieurs centaines d’euros par capteur. Ce qu’elles y gagnent ? La possibilité de revendre les données énergétiques au Réseau de Transport Électrique. Ainsi, elles touchent une rémunération de la part de RTE. « La sobriété énergétique est souvent vue comme une concession, une perte de confort, de la décroissance, alors qu’il existe des solutions modernes qui permettent de mieux vivre et de dépenser moins en même temps », se réjouit Frédéric Utzmann.