Se connecter S’abonner

Prime de Noël : pourquoi vous ne la recevrez par forcément tout de suite

La date retenue pour le versement de la prime de Noël 2022 est le 15 décembre. Certains ne la recevront cependant que le mois suivant.

prime de noel
Crédit: iStock.

Dans un contexte de forte inflation, toute aide est la bienvenue pour les ménages les plus modestes. A fortiori durant la période des fêtes, traditionnellement associée à des dépenses importantes. C’est également la période de la prime de Noël, une aide qui en principe n’est pas automatique, mais qui n’a jamais été remise en cause depuis sa mise en place en 1998. Sa date de versement varie d’une année sur l’autre. Cette année, elle sera distribuée à partir du 15 décembre soit par la Caisse d’allocations familiales, soit par la Mutuelle sociale agricole.

La date de la prime de Noël liée à la période d’inscription

Cela ne signifie cependant pas que tous les bénéficiaires la recevront ce jour. Au-delà des délais inhérents à tous versement, certains ne seront pas techniquement éligible à la prime en décembre. Ils pourront cependant la toucher plus tard. En effet, la prime de Noël est en principe si vous avez perçu certaines aides au mois de novembre ou de décembre de l’année en cours. Cela concerne le Revenu de solidarité active (RSA), la Prime forfaitaire pour reprise d’activité, l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) et l’Allocation équivalent retraite (AER).

Le cas des personnes qui n’ont commencé à percevoir ces aides qu’en décembre est un peu particulier. Les délais de l’administration font qu’ils ne seront pas pris en compte dans le paiement de décembre. Toutefois « Les bénéficiaires du RSA qui ouvriront un droit à partir de décembre avec un paiement au 5 janvier auront la prime de Noël en janvier », détaille un syndicaliste à Merci pour l’info.

Ce n’est donc que le mois prochain que ces derniers recevront la prime de 152,45 euros pour une personne seule et de 228,67 euros pour un couple sans enfant. Elle est augmentée en fonction du nombre d’enfants à charge, atteignant, par exemple, 381,12 euros pour un ménage avec trois enfants. Le montant n’a pas évolué depuis 2008, malgré l’inflation exceptionnel de ces dernières années. Un choix justifier par le gouvernement au regard des nombreuses autres primes spécialement mis en place en 2022.