Aide de 500 € pour le permis de conduire des apprentis, c’est parti !

Les apprentis de plus de 18 ans peuvent enfin bénéficier de ce coup de pouce de l’Etat pour financer leur permis de conduire. Voici comment.

L'aide au permis de conduire des apprentis peut être cumulée avec les autres prestations sociales. Crédit: iStock.

Elle a pris du retard mais cette fois-ci, ça y est : les apprentis de plus de 18 ans peuvent désormais faire leur demande pour toucher l’aide de 500 euros promise par le gouvernement pour passer leur permis auto. Cette mesure destinée à rendre l’apprentissage plus attractif est pourtant en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Mais le formulaire à remplir pour concrétiser la demande manquait jusqu’alors à l’appel. C’est désormais chose corrigée, le ministère du Travail venant enfin de le publier accompagné du détail des modalités liées à ce coup de pouce.

A LIRE >>> Permis de conduire: 5 propositions pour mieux former, informer et financer

Le ministère a fait simple : le formulaire ne comporte qu’une demi page à remplir pour les apprentis. Ils doivent y indiquer leurs coordonnées personnelles (nom, prénom, adresse…) et choisir entre le versement direct de l’aide sur leur compte en banque ou directement à leur école de conduite. Cette demande, à remettre au Centre de formation des apprentis (CFA) dont ils dépendent, doit être accompagné d’une copie recto verso d’une pièce d’identité, du devis ou de la facture de l’école de conduite et d’un relevé d’identité bancaire s’ils désirent encaisser directement l’aide.

Une aide qui concerne les préparations effectuées jusqu’à un an avant

Particularité de cette aide au permis de conduire B que l’apprenti ne peut toucher qu’une seule fois : elle peut être cumulée avec les autres aides touchées, notamment les prestations sociales de la CAF. Par ailleurs, pour les apprentis indépendants ou encore rattaché au foyer fiscal de leur(s) parent(s), cette aide n’est pas prise en compte pour la détermination des plafonds de ressources du foyer pour le bénéfice des prestations sociales. Autrement dit, elle ne fera pas risquer une baisse ou une exclusion des aides sociales, comme l’allocation logement ou la prime d’activité.

Autre point intéressant : les apprentis qui sont en mesure de présenter une facture de moins d’un an peuvent aussi la percevoir. « Par exemple, si l’apprenti fait sa demande d’aide le 13 avril 2019, la date de la facture doit être comprise entre le 13 avril 2018 et le 13 avril 2019 », précise le ministère.

Sur le même thème

apprentissage Budget automobiliste

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique