Catégories : Budget voiture

Trajet domicile-travail: trois quarts des Français dépendent de leur voiture

Alors que les tentatives pour l’évincer des centres-villes fleurissent un peu partout en France, la voiture est loin d’avoir dit son dernier mot. Selon une étude commandée par Vinci autoroute, réalisée par Ipsos et révélée par Le Parisien, près de trois quarts des Français utilisent une voiture tous les jours pour se rendre au travail. Une proportion moyenne car bien sûr elle change selon l’endroit où réside la personne : dans le monde rural, ils sont 89% à déclarer utiliser la voiture, 87% dans les zones périurbaines et 69% en zone urbaine.

Des dépenses en augmentation

L’agglomération parisienne, et plus spécialement Paris, relève de l’exception, où 64% des Parisiens utilisent les transports en communs pour aller au travail et 58% des résidents de la petite couronne, relève-t-on chez Ipsos. Autre enseignement du sondage, près de 65% des interrogés considèrent que leurs dépenses pour leur trajet domicile-travail ont augmenté. Parmi ceux-ci, 82% travaillent à plus de 20km de leur domicile, 70% sont des ouvriers, 69% roulent au diesel et 70% ont des difficultés à utiliser les transports en commun pour ce trajet. Pourtant, 48% déclarent vouloir utiliser un autre moyen de transport que la voiture mais ils ne peuvent pas, faute d’alternative.

A LIRE >>> Impôts 2019 : le barème kilométrique 2018 pour les voitures est paru

Objectif 2040

La voiture possède donc une place centrale dans les déplacements des Français, à l’aube d’un changement important dans ce domaine : la transition vers des moteurs moins polluants. La promesse de juillet 2017 de Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition écologique et solidaire, sur la fin d’ici 2040 des véhicules à moteurs thermique est-elle tenable ?

Oui, selon un rapport parlementaire paru cette semaine, à condition que la technologie suive et que les mesures d’accompagnement nécessaires soient prévues à l’avance (recyclage des batteries, développement des infrastructures …). Si cette transition vers des véhicules à moteurs électriques ou pro-hydrogène devrait coûter cher, notamment parce qu’elle entraîne la disparition de la fiscalité sur le pétrole, le rapport se veut optimiste : « La bonne nouvelle est que, pour les particuliers, elle pourrait au contraire s’avérer, à terme, favorable pour leur budget déplacement. »

L’étude Ipsos pour Vinci autoroute a été réalisée avec un échantillon représentatif des actifs français de 4 000 personnes.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre
Mots-clés : transportvoiture

Articles récents

[Analyse valeur boursière] L’étau se desserre un peu sur Casino, mais les problèmes demeurent

L’ouverture d’une procédure de sauvegarde sur les holdings de tête du distributeur devrait leur permettre de consolider plus sereinement leur…

27/05/2019 11:07

Pensez aux aides pour l’installation de vos bornes de recharge électrique

Près de 14 000 Français ont opté pour la voiture électrique entre janvier et avril cette année. Lors de l'achat…

27/05/2019 10:58

Le solaire français de moins en moins cher

Son coût ne cesse de baisser depuis 10 ans. L’électricité produite grâce à l’énergie solaire devient de plus en plus…

27/05/2019 09:04

Données personnelles: des droits pour les citoyens, des obligations pour les entreprises

Un an après l’entrée en application de la RGPD, la protection des données personnelles des citoyens européens a été largement…

26/05/2019 19:42

En arrêt maladie, il part passer une semaine dans un département voisin, la sécu le sanctionne

Un salarié en arrêt maladie doit respecter plusieurs règles. Parmi elles, l'interdiction de quitter la zone de compétence de sa…

26/05/2019 19:39

Immobilier: quels avantages à investir en monuments historiques ?

Acquérir un monument historique permet d’accéder à une réduction fiscale conséquente ainsi qu’à des aides de l’Etat.

26/05/2019 08:00