Catégories : Budget voiture

Le superéthanol, ce carburant qui permet de faire de sacrées économies

Sur le papier, il a tout pour séduire. Le superéthanol E85, composé de 85% de bioéthanol d’origine agricole et de 15% de sans-plomb 95, est un carburant écologique et économique, qui permet de réduire ses factures. Il est vendu moitié moins cher que l’essence sans-plomb traditionnelle (autour de 0,70€/litre), ce qui permet de compenser la surconsommation qu’implique l’usage de ce carburant (+20%).

Un carburant difficile à trouver

De plus, relève Le Figaro, les pouvoirs publics sont plutôt volontaires quant à son adoption : la carte grise des véhicules fonctionnant au E85 est gratuite dans toutes les régions, sauf en Bretagne et en Picardie, où elle est à moitié prix, et en Centre-Val de Loire qui a décidé de la rendre payante. Le gouvernement pratique un abattement à 40% sur les rejets des véhicules utilisant le E85, pour calculer leur malus, compte tenu que ces véhicules émettent moins de CO2 que les autres.

A LIRE >>> Les régions Paca et Grand Est promettent une prime à la conversion pour les biocarburants

Malgré ça, le superéthanol E85 n’a toujours pas trouvé son public en France. Un problème essentiellement dû au manque de points de distribution. D’ici à la fin de l’année, 1 500 pompes devraient être en service, ce qui représente 10% du totale de stations-services en France. Par conséquent, l’E85 ne représente que 0,5% des carburants consommés en France en 2018. Seuls 102 500 véhicules peuvent l’utiliser dont 32 500 le sont d’origine et 70 000 qui ont été modifiés pour pouvoir accueillir ce carburant, par l’ajout un boitier spécifique. Une modification légale depuis 2017.

Le diesel coûte toujours plus cher

Des arguments de poids face au diesel. Mercredi 3 avril, l’Automobile club association révélait dans son étude « Budget de l’automobiliste », reprise par BFM, que le budget consacré à une voiture diesel pour l’utiliser avait augmenté de 10,3% en un an. L’étude prend comme référence une Peugeot 308 diesel : un automobiliste utilisant ce modèle aura déboursé 9 476 euros en 2018, soit 889 euros de plus par rapport à 2017, pour un nombre de kilomètres parcourus sensiblement inférieur. Un montant principalement dû à la hausse des prix du gazole en 2018, mais aussi à la hausse des frais d’entretien. Le seul moyen pour réduire la facture c’est de rouler dans une voiture plus économique comme une Dacia Logan.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

La Bourse de Paris soutenue par Renault et l’optimisme de Trump

L'annonce d'un projet de fusion entre Renault et Fiat Chrysler et les signes d'optimisme dans le bras de fer commercial…

27/05/2019 11:28

[Analyse valeur boursière] L’étau se desserre un peu sur Casino, mais les problèmes demeurent

L’ouverture d’une procédure de sauvegarde sur les holdings de tête du distributeur devrait leur permettre de consolider plus sereinement leur…

27/05/2019 11:07

Pensez aux aides pour l’installation de vos bornes de recharge électrique

Près de 14 000 Français ont opté pour la voiture électrique entre janvier et avril cette année. Lors de l'achat…

27/05/2019 10:58

Le solaire français de moins en moins cher

Son coût ne cesse de baisser depuis 10 ans. L’électricité produite grâce à l’énergie solaire devient de plus en plus…

27/05/2019 09:04

Données personnelles: des droits pour les citoyens, des obligations pour les entreprises

Un an après l’entrée en application de la RGPD, la protection des données personnelles des citoyens européens a été largement…

26/05/2019 19:42

En arrêt maladie, il part passer une semaine dans un département voisin, la sécu le sanctionne

Un salarié en arrêt maladie doit respecter plusieurs règles. Parmi elles, l'interdiction de quitter la zone de compétence de sa…

26/05/2019 19:39