Prime à la casse : le nombre de dossiers déposés en forte hausse en 2019

Le gouvernement espère financer un million de primes d’ici la fin du mandat d’Emmanuel Macron.

Près de 280 000 dossiers ont été déposés depuis janvier 2019. Crédit: Istock

Après une année 2018 chargée, l’engouement autour de la prime à la casse ne devrait pas retomber en 2019… et c’est ce que souhaite le gouvernement. Selon des chiffres de l’expert de la donnée AAA Data, que Le Parisien a pu consulter, près de 278 329 dossiers ont été déposés pour bénéficier de cette prime, durant le premier trimestre 2019. C’est une hausse de 64% par rapport à l’année 2018, où 260 000 demandes avaient été, au total, formulées, alors que le gouvernement en attendait 100 000.

Les personnes qui déposent une demande de prime à la casse sont « en grande majorité des ménages non imposables », remarque Anthony Glotin, directeur des partenariats chez Aramisauto, vendeur de voitures d’occasion en ligne, qui ajoute que la prime se dirige essentiellement vers des véhicules d’occasion reconditionnés. Une minorité (37%) de ses clients bénéficiaires achètent un véhicule neuf. Le diesel est encore plébiscité et reste majoritaire face à l’essence, mais il perd chaque jour du terrain.

A LIRE >>> La prime à la casse s’élargit et voici les conditions pour en bénéficier

La fin des retards de paiement ?

Le succès de la prime à la casse a-t-il un lien avec la résorption des problèmes de paiement ? 60 millions de consommateurs rappelle que l’année dernière a été compliquée en raison des retards dans le versement de la prime. « À partir de l’été dernier, les virements n’arrivaient même plus, mettant en péril les finances des particuliers – et celles des concessionnaires ou garagistes qui avaient fait l’avance de la prime », note le magazine.

L’Agence de services et de paiement (ASP) de l’Etat a avoué avoir été débordée par l’afflux des demandes, alors que les caisses étaient vides. Les fonds n’ont pu être débloqués qu’à partir du quatrième trimestre 2018. Le ministère de la Transition écologique a déclaré fin mars au magazine que « tous les dossiers complets déposés en 2018 et avant fin février 2019 ont fait l’objet d’un versement ». Il précise que pour 2019, près de 600 millions d’euros ont été affectés pour les primes et que cette somme se trouve sur un compte facile à mobiliser par l’ASP, ce qui permettra de réduire les délais.

Sur le même thème

prime à la casse voiture d'occasion

Réactions et commentaires

Sur la même thématique