Catégories : Budget voiture

Prime à la casse : ce qui change à partir d’aujourd’hui

Le gouvernement rabote la prime à la casse. À compter de ce jeudi 1er août, les règles changent pour cette mesure mise en place en 2018. RTL explique que les critères sont désormais beaucoup plus stricts pour ce dispositif censé aider les ménages à acheter une voiture moins polluante.

Premier gros changement : les véhicules diesel d’occasion actuels sont exclus du dispositif. Pour pouvoir bénéficier de la prime, il faudra investir dans un autre type de motorisation ou se concentrer sur les diesels immatriculés à partir de septembre prochain. En effet, le taux de CO2 de la voiture achetée ne doit pas dépasser 117g au kilomètre contre 122 grammes auparavant.

Fini Jaguar et Audi

Autre mesure : fini les Jaguars et autres BMW de luxe. Les véhicules de plus de 60.000 euros sont désormais exclus du dispositif, qu’ils soient électriques ou non. Il faut dire, rappelle Le Parisien, que sur les six premiers mois de l’année, plus de 80 personnes ont reçu un chèque pour acquérir des voitures dépassant les 50.000 euros comme des Tesla ou des Audi. Une petite contradiction pour une mesure censée aider les ménages les moins aisés.

A LIRE >>> Automobile: où va l’argent des péages ?

Désormais pour bénéficier de la prime à la conversion vous devrez également posséder votre véhicule depuis au moins un an et ce dernier ne doit pas excéder 3,5 tonnes en poids total autorisé en charge. Enfin, le montant de l’aide sera désormais calculé sur votre revenu fiscal de référence et non plus sur le caractère imposable ou non de votre foyer.

Un million de bénéficiaires

Pour tenter d’y voir clair et savoir de façon concrète si vous être éligible à cette prime à la casse version 2019, le gouvernement a mis en place un site dédié, pour effectuer une simulation : primealaconversion.gouv.fr.

Avec ce coup de rabot, le gouvernement cherche à faire des économies sur un dispositif qui a rencontré un vif, mais très cher, succès. Le gouvernement tablait en effet sur 500.000 bénéficiaires sur toute la durée du quinquennat… 300.000 personnes l’ont déjà touchée. Désormais, ce sont un million de personnes qui pourraient bénéficier de cette prime.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Fiscalité de la transmission: le retour en grâce du contrat de capitalisation

L'administration fiscale vient de faire un cadeau aux héritiers des titulaires d'un contrat de capitalisation, comme l'a relevé le Revenu.…

27/02/2020 11:54

Les prix des logements ont encore fortement augmenté en 2019

Le marché du logement s’est bien porté en 2019 avec des prix toujours en hausse et des ventes record.

27/02/2020 11:38

Déduction des frais de carburant: les barèmes revalorisés par le fisc

Les travailleurs indépendants qui tiennent une comptabilité simplifiée peuvent déduire de leurs revenus leurs frais de carburants engagés en 2019.…

27/02/2020 10:45

Pour Patrick Artus, les épargnants français «paient le prix» des taux bas

Les Français privilégient les placements sûrs. Dans une interview accordée aux Échos, le chef économiste de la banque Natixis estime…

27/02/2020 09:01

Lac d’argent, un fonds « privé » pour renforcer le capital des fleurons français

Le Directeur général de Bpifrance, Nicolas Dufourcq, a donné quelques détails sur le futur fonctionnement du fonds d’investissement Lac d’argent.

27/02/2020 07:10

Condamnation de BNP Paribas dans le procès Helvet Immo

La filiale crédit de la première banque française, BNP Paribas Personal Finance, a été reconnue coupable de « pratique commerciale…

26/02/2020 20:15