Stationnement : quelles sont les villes les plus chères de France?

Sans surprise, c’est Paris qui impose le tarif moyen le plus élevé dans l’Hexagone devant Bordeaux et Grenoble.

Paris est la ville de France où le stationnement coûte le plus cher. Crédit : ©Istock

Stationner en centre-ville peut parfois vous coûter cher. Alors que les places de parking se font de plus en plus rares, Zenpark, entreprise spécialisée dans le parking partagé, a analysé le coût du stationnement horaire dans les plus grandes villes françaises. Des tarifs qui ont explosé depuis la réforme mise en place en 2018, où les collectivités ont repris la pleine maîtrise des tarifs appliqués pour le stationnement dans leurs centres-villes notamment.

La plupart d’entre elles a opté pour une augmentation du stationnement horaire et du « FPS » (forfait post-stationnement) ainsi que pour une réduction du temps de stationnement. Le but : dissuader les « véhicules ventouse » de stationner sur de très longues durées sans aucune rotation et permettre un meilleur renouvellement des places de parking pour les automobilistes.

Saint-Etienne en bas du classement

Concernant les tarifs pratiqués par les grandes villes, sans surprise, c’est Paris qui affiche les prix les plus élevés de l’Hexagone. En moyenne, il faut compter 3,20 euros de l’heure. Certains quartiers ont même vu leurs tarifs de stationnement exploser, comme à La Défense, dont l’heure de stationnement revient à 5 euros. La municipalité souhaite ainsi réduire la circulation automobile causant une importante pollution. L’hypercentre de la Défense est ainsi le lieu où se garer vous coûtera le plus cher dans l’Hexagone.

A LIRE >>> PV de stationnement: comment une avocate a pu faire sauter ses 17 contraventions ?

À noter que seules deux autres villes dépassent la barre symbolique des deux euros de l’heure : Bordeaux et Grenoble, seule grande ville de France dirigée par un maire écologiste. Suivent les villes de Nantes (1,9 euro de l’heure), Lyon (1,65 euro) et Rennes (1,55 euro). Les villes de Toulouse, Marseille et Lille affichent toutes des tarifs à 1,50 euro de l’heure quand se garer à Montpellier vous coûte 1,40 euro. Enfin, Strasbourg et Nice figurent dans le bas du classement avec un stationnement à 1,30 euro de l’heure, un peu plus que Saint-Etienne, dernière grande ville de ce palmarès, avec un tarif à 1,25 euro.

Des PV à 60 euros

Si le tarif horaire a fortement augmenté, c’est principalement le stationnement de longue durée qui a été impacté par les hausses des prix. Les deux championnes en la matière sont Strasbourg où trois heures de stationnement reviennent à 35 euros et Grenoble, qui affiche un prix de 34,5 euros les deux heures et demie. Suivent Lyon où se garer pour la journée, soit 8h, vous coûtera 53 euros, contre 50 du côté de Paris.

A LIRE >>> Vacances : en Occitanie, l’addition peut vite grimper pour se garer près de la plage

Ces augmentations ont été permises par le lancement du fameux « FPS ». Le système autorise les communes à fixer elles-mêmes le montant des PV adressés aux automobilistes qui ne s’acquitteraient pas de la taxe de stationnement. Avec des amendes pouvant aller jusqu’à 60 euros comme à Lyon, au lieu des 17 euros prévus auparavant, les mesures sont plus dissuasives et permettent aux communes de jouer plus facilement avec les tarifs de stationnement.

Sur le même thème

FPS - PV stationnement voiture

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique