Automobile: un nouveau plafond à 20 000 euros pour le « supermalus » du gouvernement

Aujourd’hui fixé à 12 500 euros, le malus automobile atteindra 20 000 euros pour les voitures les plus polluantes.

Le déplafonnement du malus concernera entre 10 000 et 15 000 automobiles vendues par an. Crédit: iStock.

« Nous sommes en train de perdre la bataille du CO2 (…) pour une raison simple, c’est que vous avez une explosion des véhicules à grosse cylindrée », déclarait le ministre de l’Économie sur BFMTV, à la mi-novembre. Bruno Le Maire avait ainsi annoncé vouloir déplafonner le malus automobile pour les véhicules les plus émetteurs de CO2. Il sera en fait relevé à 20 000 euros selon les informations des Échos.

Entre 10 000 et 15 000 voitures concernées

Le système actuel limite le malus à 12 500 euros pour une voiture atteignant 173 grammes de CO2. Finalement, le plafond n’est pas supprimé, mais relevé. Les propriétaires de véhicules polluants paieront jusqu’à 20 000 euros. Les voitures touchées seront ainsi les sportives et les SUV, des véhicules souvent chers. Cela concerne entre 10 000 et 15 000 automobiles vendues par an.

« C’est une question de justice : il n’y a pas de raison que certains Français fassent des efforts en achetant des véhicules hybrides ou électriques, et qu’en même temps les rejets de CO2 augmentent, car le nombre de véhicules les plus émetteurs se multiplie », justifie Bruno Le Maire auprès du quotidien économique.

A LIRE >> Malus: les voitures les plus touchées par la grille de 2020

Création de deux fonds pour la filière automobile

Face aux inquiétudes des constructeurs automobiles, le ministre de l’Économie a indiqué que le déplafonnement du malus financera deux fonds de 25 millions d’euros chacun : le premier servira à accompagner la transformation écologique des sous-traitants de la filière et le deuxième à des garanties de prêts.

Sur le même thème

Bonus-malus budget voiture

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique