Carte grise 2020: de grandes disparités tarifaires régionales

La moyenne de 42 euros par cheval fiscal masque d’importantes disparités tarifaires. En Provence-Alpes-Côtes-d’Azur il faudra verser 51,20 euros contre 27 euros en Corse.

Pas de circulation sur la voie publique sans immatriculation. Mais le montant de la taxe régionale est variable. Il dépend non seulement du domicile du titulaire, mais aussi de la puissance fiscale et de l’âge du véhicule. Sans oublier des taxes additionnelles. En 2020, il faudra en moyenne s’acquitter de 42 euros par cheval fiscal pour obtenir un certificat d’immatriculation. Un montant trompeur, avertit Le Figaro.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, par exemple, où les tarifs baissent de 6,35 euros par rapport à 2019, il faudra compter 35,40 euros par cheval fiscal, quand en Bretagne, Bourgogne Franche-Comté ou dans le Centre-Val de Loire il faudra s’acquitter de 51,20 euros. Mais ce sont les habitants de Provence-Alpes-Côtes-d’Azur qui verseront le plus d’argent, avec 51,20 euros.

Des exonérations pour les véhicules propres

Les Corses, eux, sont les plus chanceux. Avec 27 euros, ils sont les seuls en dessous des 30 euros, le montant dû par les Martiniquais et les Mahorais. Ces derniers, comme les autres habitants des départements d’outre-mer, ne bénéficient en revanche d’aucune exonération pour les véhicules dits propres, qui produisent peu d’émissions polluantes lors de leur utilisation.

A LIRE >>Les forces de l’ordre peuvent savoir si votre véhicule est assuré ou non grâce à votre plaque d’immatriculation

Les Bretons et les habitants de la région Centre – Val de Loire sont un peu mieux lotis puisqu’ils peuvent prétendre à une exonération de 50% de la taxe régionale s’ils achètent un tel véhicule. Un taux qui monte à 100 % dans toutes les autres régions.

Sur le même thème

automobile Budget automobiliste carte grise voiture

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique