Automobile: comment déjouer les pièges du malus

Le malus en vigueur depuis le 1er janvier va changer. Si vous prévoyez de changer de voiture, voilà quelques conseils pour éviter des déconvenues.

Depuis le 1er janvier, le malus écologique est devenu plus strict. Mais pas de panique, la loi va encore évoluer d’ici au mois de juillet. Une fois la nouvelle grille en vigueur, le malus tiendra davantage compte de la consommation et des émissions réelles de CO2. Comme le précise le magazine 60 Millions de consommateurs, le nouveau malus tiendra compte de la largeur des jantes, de la présence ou non d’un toit ouvrant…

Si pour le moment le malus se base sur la valeur émission de CO2 dite «NEDC corrélé», il se référera ensuite à la valeur WLTP. Si la première valeur est fournie par les constructeurs automobiles, la seconde ne l’est pas encore. Pourtant, mieux vaut savoir quel malus accompagne tel ou tel véhicule avant de faire son choix.

1 000 euros d’écart pour un Dacia Duster

Actuellement, avant d’acheter une voiture il ne faut pas hésiter à demander aux concessionnaires sa valeur d’émission WLTP. Certains communiquent déjà à ce sujet sur leur site internet. Mais de manière générale, les changements en matière de montant devraient être minimes.

A LIRE >> Malus écologique, sécurité, prévention… Ce qui attend les automobilistes en 2020

Dans certains cas cependant, l’évolution pourraient mériter qu’on si intéresse. C’est le cas du Dacia Duster. Pour le moment, le malus de la version la plus vendue en motorisation essence de ce SUV (Dacia Duster Prestige TCe 130 4×2) est de 1 276 euros. D’après les calculs de 60 Millions de consommateurs, l’entrée en vigueur de la nouvelle norme le fera chuter à 300 euros. Un écart de 1 000 euros qui vaut peut-être le coup de patienter un peu et qui s’explique par la réalisation de tests, toujours en laboratoire, mais plus proche de la conduite réelle.

Sur le même thème

Bonus-malus ENVIRONNEMENT voiture

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique