Budget: le prix de l’essence baisse encore

Le prix des carburants a encore diminué, selon les chiffres communiqués par le gouvernement.

Ce phénomène s’explique par la dégringolade du cours du baril de pétrole. Crédit: iStock.

Depuis le début de l’année, les prix des carburants baissent régulièrement. Lundi 16 mars, le gouvernement a annoncé une diminution de 6,01 centimes du prix du litre du diesel en une semaine. Avec une chute de 5,45 centimes, le super SP95 n’est pas en reste. Il faut désormais compter un prix moyen de 1,3012 euro par litre de diesel et de 1,4044 euro pour le SP95.

Ces baisses confirment, et même accélèrent, la tendance au repli qui se dessine depuis janvier (entrecoupé de légères hausses très ponctuelles). Résultat, en à peine plus de deux mois, le litre de diesel a chuté de 18,29 centimes. Il retrouve ainsi son niveau de fin 2017. Le litre de SP95 a quant à lui diminué de 13,21 centimes, renouant pour sa part avec son niveau de fin 2018. 

Dégringolade 

Ce phénomène s’explique par la dégringolade du cours du baril de pétrole, auquel le prix du diesel et de l’essence sont largement corrélés. Cette matière première constitue en effet environ un tiers du prix final à la pompe. 

A LIRE >> Coronavirus: pourquoi il ne faut pas espérer de baisse importante du prix de l’essence

Pour mémoire, les stations essence font partie des commerces autorisés à rester ouverts pendant la période de confinement mise en place par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus.

Sur le même thème

Budget auto Prix de l'essence Prix des carburants

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique