En fouillant dans les archives, il est clair qu’Emmanuel Macron s’était bien engagé sur l’amélioration du pouvoir d’achat des Français

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, le Président Emmanuel Macron a affirmé qu’il ne s’était pas engagé durant sa campagne sur la problématique du pouvoir d’achat. Qu’en est-il vraiment ? Retour sur ses engagements pris publiquement durant la campagne électorale.

Emmanuel Macron s'était rendu le 3 août 2017, sur la Base de plein air et de loisirs des Boucles de Seine, a Moisson (78), à la rencontre des enfants qui ne partent pas en vacances. Moisson, France. Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA/

Emmanuel Macron a affirmé dans des « confidences » rapportées dimanche par le JDD qu’il ne s’était « pas engagé » sur la « problématique du pouvoir d’achat ». Pendant la campagne présidentielle, M. Macron avait pourtant promis à de nombreuses reprises d’améliorer ce pouvoir d’achat.

Que vérifie-t-on ?

« Je suis bien sûr sensible à la problématique du pouvoir d’achat. Mais moi, je ne me suis pas engagé là-dessus. Je me suis engagé sur le travail, sur le mérite. Mon rôle est donc de rappeler ce cap. La politique que je mène, elle ne peut pas seulement être conduite pour la fin du mois », a affirmé M. Macron dans des propos datés de vendredi et publiés dimanche par le JDD.

Que sait-on ?

Pendant la campagne présidentielle 2017, M. Macron a très régulièrement fait des promesses autour de l’amélioration du pouvoir d’achat. Dans sa profession de foi de premier tour de la présidentielle comme dans celle de second tour figure cette promesse d' » améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs ». Le « pouvoir d’achat » est aussi l’un des volets de son programme présidentiel, tel que présenté sur le site d’En Marche. M. Macron en a parlé également en réunion publique, comme le 18 février 2017 à Toulon (Var) où il indiquait : « Je veux que l’ensemble de celles et ceux qui travaillent gagnent en pouvoir d’achat. »

Le locataire de l’État a enfin régulièrement promu sur les réseaux sociaux ses mesures en faveur du pouvoir d’achat. « Dans 5 ans, nous aurons redonné du pouvoir d’achat en supprimant la taxe d’habitation pour 80% des Français » tweetait-il lundi 17 avril 2017, quelques jours avant le premier tour.

Enfin, dans l’entre-deux tours, le chef de l’État a évoqué le sujet lors du débat avec Marine Le Pen, suivi par 15,1 millions de téléspectateurs ne serait-ce que sur TF1 et France 2.  « Toutes les personnes qui travaillent, artisans, indépendants, entrepreneurs, agriculteurs, commerçants, fonctionnaires, salariés, ils auront (…) un gain de pouvoir d’achat, ils gagneront plus (…) ils gagneront tous du pouvoir d’achat » avait-il déclaré.

Alors, que peut-on en conclure ?

Emmanuel Macron a promis, à de nombreuses reprises pendant la campagne présidentielle, d’améliorer le pouvoir d’achat pour de très nombreuses catégories de la population. Suite à la publication de l’article, l’Elysée a précisé à l’AFP qu' »Emmanuel Macron s'(était) engagé sur le pouvoir d’achat de ceux qui travaillent ».

Sur le même thème

Avis de consommateurs Budget suppression taxe d'habitation

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique