Budget: quels changements au 1er février?

Électricité, gaz, péages, les tarifs évoluent en ce mois de février 2020.

Le gouvernement l'avait annoncé, la baisse est actée pour le placement préféré des Français. Crédit : iStock.

Tout comme le mois de janvier, février est synonyme de changements pour le budget. Le livret A, les prix du gaz, de l’électricité et des péages connaissent ainsi des évolutions. Niveau énergie, l’électricité coûtera plus cher à partir du 1er février. En effet, les tarifs réglementés vont augmenter de 2,4% TTC soit 3% hors taxe. En moyenne, cela représente une facture alourdie de 21 euros par an pour les clients EDF. Il s’agit d’une décision du gouvernement qui suit une proposition de la Commission de régulation, indique Le Monde.

-3,3% pour le gaz, +0,86% pour les péages

Pour les utilisateurs de gaz, en revanche, le budget devrait être allégé. Une première baisse de 0,9% avait été actée en janvier, elle se poursuit encore avec -3,3% en février, pour les tarifs réglementés hors taxe. La baisse devrait représenter 3,5% pour les logements chauffés au gaz, 2% pour les consommateurs qui cuisent et chauffent leur eau au gaz et 0,9% pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson.

Emprunter les autoroutes coûtera plus cher pour les automobilistes dès le 1er février. Les sociétés historiques APRR, AREA, ASF, Cofiroute, Escota, Sanef et SAPN augmenteront leurs tarifs de 0,86% en moyenne, avec des variations entre 0,71% pour Cofiroute et 1,07% pour AREA. Les concessionnaires autoroutiers peuvent en effet augmenter leurs tarifs annuellement en fonction de l’inflation de l’année précédente.

A LIRE >> Budget: une application vous aide à boucler les fins de mois difficiles

Baisse du Livret A

Enfin, le gouvernement l’avait annoncé, la baisse est actée pour le placement préféré des Français. Avec l’objectif d’orienter leur épargne vers les entreprises, le taux de rémunération du Livret A tombera dès le 1er février à 0,5%, son niveau plancher. En moyenne, cela représente une perte annuelle de 12 euros pour ceux qui y placent 4 800 euros soit l’encours moyen du Livret A. Le livret d’épargne populaire(LEP) voit également sa rémunération baisser à 1% contre 1,25%.

Sur le même thème

Budget Budget automobiliste Energie Livret A Livret d'épargne populaire Prix de l'électricité Prix de l'énergie

Réactions et commentaires

Sur la même thématique