Mutuelles: des conseils pour faire baisser les prix

Changer de contrat sans quitter votre mutuelle, recourir à la Complémentaire santé solidaire en cas de petits revenus font partie des possibilités à explorer pour payer moins cher votre complémentaire santé. Par ailleurs, d’ici à la fin de l’année, il devrait être plus simple de comparer les prestations des mutuelles.

Gratuite ou accessible moyennant un maximum de 30 euros par mois, la Complémentaire santé solidaire offre une couverture aux plus petits revenus. Les personnes seules dont les revenus ne dépassent pas 12 084 euros par an et les couples dont les ressources sont inférieures à 18 126 euros peuvent y prétendre en faisant une demande écrite à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) ou par Internet via votre compte Ameli.fr.

Pour réaliser des économies, il est également possible de changer de contrat, mais pas de fournisseur. Selon Le Parisien, les nouveaux contrats seraient généralement plus avantageux. Si tel n’est pas le cas, il sera plus simple de changer de mutuelle dès le mois de décembre 2020. À partir de cette date, il ne sera en effet plus nécessaire de patienter jusqu’à la date anniversaire de votre contrat. Et si vous disposez d’une surcomplémentaire, vérifiez sa rentabilité. Le surcoût engendré n’est pas toujours intéressant.

Un paiement annuel, un regroupement de contrats…

De son côté, Lecomparateurassurance.com conseille un paiement annuel plutôt que mensuel, qui engendre des frais supplémentaires. Et d’ajouter qu’un virement bancaire peut alléger la facture, contrairement aux chèques qui font courir plus de risques aux assureurs, qui n’hésitent généralement pas à accorder une remise lorsque l’adhérent détient plusieurs contrats.

A LIRE >> 100% santé: vérifiez votre contrat de mutuelle avant d’engager des frais

Cette période de l’année devrait coïncider avec la standardisation des contrats. Depuis le mois de février 2019, l’Union nationale des organismes complémentaires d’assurance maladie (Unocam) travaille à la clarification des contrats. Cette mission, confiée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vise deux objectifs : clarifier les contrats et, ainsi, faciliter leur comparaison.

Sur le même thème

Complémentaire santé Mutuelle santé

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique