Amazon Prime : la livraison gratuite peut cacher un abonnement payant

Lors de commandes chez le géant du commerce en ligne Amazon, certains ont adhéré au service « Prime » sans l’avoir voulu. La désinscription et le remboursement restent possibles.

Amazon fournit les informations sur son programme client payant mais pas toujours dès la commande. Crédit: Istock

Une livraison gratuite, mais avec un prélèvement automatique. 60 Millions de consommateurs alerte sur cette pratique des plateformes de commerce en ligne, comme Amazon. Le magazine raconte comment certains se sont fait avoir, en commandant un objet : la livraison proposée était gratuite, mais induisait une adhésion au service Amazon Prime, avec une période d’essai de 30 jours. Amazon débite ensuite 49€ par an, avec un renouvellement automatique.

Bien lire toutes les petites lignes

La publication de défense des consommateurs relève qu’Amazon fournit les informations sur son programme client payant mais pas toujours dès la commande. C’est à l’étape suivante où le client peut s’en apercevoir, « encore faut-il avoir l’œil » note le magazine. D’où la nécessité de bien lire toutes les informations, même les petites lignes.

A LIRE >>> Vous allez pouvoir faire vos courses chez Monoprix sur Amazon

60 Millions rappelle qu’une fois l’inscription à Amazon Prime effectuée, un email de confirmation est envoyé, ce qui permet de se rendre compte de la souscription à un abonnement. Egalement, les informations relatives à ce programme client se retrouvent dans le compte client : un bouton « fin d’adhésion » ou « ne pas continuer » est accessible à cet endroit.

Le remboursement intégral

Egalement, après résiliation, le remboursement se produit dans les jours suivants. Amazon rembourse intégralement le client s’il n’a pas utilisé l’abonnement. Autrement, ce ne sera qu’un remboursement partiel. Pour plus d’informations, Amazon est joignable via son service client : 0 805 10 14 20 (appel gratuit depuis un poste fixe).

La Fnac avait été aussi épinglée par 60 Millions pour des pratiques similaires : des clients se sont vus facturer un abonnement à la carte Fnac, sans avoir fait attention. La Fnac ajoutait d’office cette adhésion dans le panier du client. Reste à ce dernier à être vigilant et à l’enlever s’il n’en veut pas.  La Fnac utilisait aussi ce procédé pour son service de livraison Express+, une offre proposé gratuitement puis qui devient payante après un mois.

Sur le même thème

Amazon commerce

Réactions et commentaires

Sur la même thématique