Electroménager : de nouvelles étiquettes pour économiser plus d’énergie

La Commission européenne a annoncé que de nouvelles étiquettes-énergie feront leur apparition sur les appareils électroménagers. Elles seront plus détaillées que les actuelles.

Les nouvelles étiquettes seront dans les magasins d'ici mars 2021. Crédit : Meigneux/SIPA

De A+++ à G. Actuellement les étiquettes-énergie vous renseignent via cette note sur la consommation énergétique globale de l’appareil électroménager que vous allez acheter. L’Union européenne prévoit une révision de cet affichage d’ici le 1er mars 2021. Les grades A+, A++ et A+++ seront supprimés pour redevenir simplement « A ». Les différents grades seront redéfinis.

Economiser de l’énergie

« Aujourd’hui, la plupart des modèles se trouvent dans les classes les plus élevées (A+++, A++, A+) et les classes les plus basses sont vides (parfois, même la classe A est vide). Cette médaille a toutefois son revers, car il est désormais difficile pour les consommateurs de repérer les produits les plus performants: ils peuvent penser qu’en achetant un produit de la classe « A+ » ils achètent l’un des plus performants sur le marché, alors qu’en réalité, il s’agit d’un produit moyen, voire d’un des moins performants », explique la Commission, citée par BFMTV.

A LIRE >>> Obsolescence programmée: en janvier, une étiquette pour savoir si les appareils sont réparables… ou pas

L’Union européenne justifie ces changements par l’utilité qu’ont ces étiquettes. Selon l’institution, « 85 % des consommateurs européens en tiennent compte lors de leurs achats ». Le but est aussi d’économiser de l’énergie, en permettant au consommateur de mieux repérer les appareils économes. La Commission espère ainsi économiser avec cet affichage, jusqu’à 38TWh/an d’ici 2030, l’équivalent de la consommation électrique de la Hongrie.

Des codes à scanner

Les informations concernant la consommation d’eau pendant un cycle de lavage, la capacité de stockage ou encore le bruit émis seront toujours indiquées mais celles-ci seront présentées via des pictogrammes simplifiés. Ces étiquettes sont obligatoires sur les lave-vaisselle, les lave-linge, les séchoirs, les lampes, les télévisions, les réfrigérateurs, notamment.

Des codes « QR » feront aussi leur apparition sur ces étiquettes. Ce code-barre carré permettra d’avoir des informations complémentaires, officielles et à caractère non commercial sur le produit en question, lorsqu’il sera scanné avec un smartphone. Des données qui proviendront des fabricants et qui seront enregistrées dans des bases de données de l’Union, mises à disposition de tous.

Sur le même thème

Consommation économie d'énergie

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique