Grande distribution : Auchan et Carrefour testent de nouveaux concepts de magasin

Pour espérer reconquérir les clients, les géants de la distribution tentent de nouveaux formats.

Auchan et Carrefour explorent de nouvelles pistes et essayent de faire revenir la clientèle. Crédit: Istock

Des magasins tout automatiques, avec le moins de personnel possible voir personne. Ou bien un magasin version discount, où les rayons non alimentaires ont disparu. Auchan et Carrefour explorent de nouvelles pistes pour leurs magasins du futur et essayer de faire revenir la clientèle qui délaisse inlassablement les grandes surfaces.

Magasin « hard discount »

« Carrefour Essentiel », c’est le nouveau nom de l’hypermarché d’Avignon dévoilé en fin de semaine dernière. Le distributeur a tout recentré sur l’alimentaire en évinçant les rayons bijouterie ou électroménager par exemple, rapporte BFM, dans ce magasin qui connaît de grosses difficultés financières. L’hyper se rapproche ainsi d’un magasin de « hard discount », les bas prix sont mis en avant : un panneau à l’entrée du parking le signale, promettant de rembourser 5 fois la différence s’il n’est pas le moins cher.

A l’intérieur, les marchandises sont posées sur des palettes, la surface de vente ainsi que le nombre de produits mis en vente ont été réduits. Carrefour tente de baisser au maximum les coûts d’exploitation, les caisses sont donc pour moitié automatiques. Le distributeur devrait appliquer ce nouveau modèle à d’autres hypers en difficulté.

A LIRE >>> Voici pourquoi le prix de 800 produits va augmenter dans les hypermarchés dès le 1er février

Containers automatiques

De son côté, Auchan teste une sorte de magasin automatique : sur le parking de son siège social, à Villeneuve-d’Ascq (Nord), l’enseigne à l’oiseau a installé une sorte de container de 18 m², rapporte Le Figaro. A l’intérieur, que des produits de première nécessité, allant de l’alimentaire à quelques produits d’hygiène, près de 400 références. Ce commerce n’est pour l’instant réservé qu’aux employés du distributeur : le badge de l’entreprise permet d’y accéder, de payer et de sortir. La caisse est bien sûr automatique, l’employé-client doit scanner ses articles sur une borne. Chez Carrefour, un projet similaire devrait voir le jour sur le site de son siège à Massy (Essonne).

Auchan a précisé qu’il ne déploiera pas ces containers-magasins en France, même s’il en exploite 325 en Chine, dans une coentreprise formée avec Alibaba, le géant chinois du commerce en ligne.

Sur le même thème

Consommation Grande distribution

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique