A Paris, la meilleure baguette de l’année se vend dans le 12e arrondissement

Fabrice Leroy devient le vainqueur de la 25e édition du Grand prix de la meilleure baguette de la capitale. Une distinction qui devrait booster les ventes.

La France compte actuellement 32 000 boulangeries indépendantes/ Crédit: GILE/SIPA

Les habitants du 12e arrondissement de Paris vont pouvoir se régaler de la meilleure baguette de la capitale. Au 203 avenue Daumesnil, Fabrice Leroy est devenu mercredi 17 avril le lauréat de la 25e édition du Grand prix de la meilleure baguette parisienne avec son établissement Leroy-Monti.

Comme l’explique Le Parisien, il succède donc à Mahmoud M’seddi qui faisait cette année partie du jury. « Je ne m’y attendais pas du tout. C’était la deuxième fois que je concourais. C’est un petit challenge entre amis boulangers. C’est vraiment une surprise car je suis à mon compte depuis deux ans seulement. Je viens de m’installer. Avant j’étais chef de projet à la SNCF », raconte Fabrice Leroy cité par Le Parisien.  Au total, 228 baguettes étaient en lice pour la première marche du podium. Cuisson, mie, taille, odeur, autant de critères scrutés par le jury pour départager les participants.

Succès des ventes

Si chaque année les résidents du quartier du lauréat se frottent les mains, c’est également le cas de l’heureux gagnant. En plus du titre et d’une médaille, Fabrice Leroy remporte un chèque de 4 000 euros. Pendant, une année il devient également le fournisseur officiel de l’Elysée. En effet, c’est lui qui, chaque matin, apporte le panier présidentiel des baguettes.

Un prix qui est également synonyme pour lui d’augmentation de ventes. En effet, la boulangerie récompensée bénéficie d’une reconnaissance qui lui octroie bien souvent une augmentation de son chiffre d’affaires. Grâce à des interviews internationales, l’établissement acquiert également une renommée qui dépasse les frontières. A l’image du précédent vainqueur qui avait vu ses ventes décoller de 30 % pendant tout le premier trimestre.

Malgré la baisse régulière de la consommation du pain, 98% des Français continuent d’en manger quotidiennement environ 120 grammes (soit 20% de moins qu’il y a 15 ans). Selon le panéliste Kantar Worldpanel, cité par LSA, la France compte actuellement 32 000 boulangeries indépendantes pour un chiffre d’affaires d’11 milliards d’euros.

Sur le même thème

Paris

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique