Découvrez de combien votre pouvoir d’achat va grimper cette année

Le pouvoir d’achat des ménages devrait augmenter de 850 euros en moyenne sur l’année 2019. La plus forte hausse depuis 12 ans.

Les ménages devraient consommer davantage (+1,6 %) cette année/ Crédit: iStock

C’est une nouvelle qui devrait réjouir les Français. Selon l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), un ménage devrait voir son pouvoir d’achat augmenter de 850 euros, en moyenne, pour l’année 2019. En grimpant de 2,5%, il s’agirait donc de la plus forte hausse depuis 2007 comme le rappelle le site internet Les Echos.

Dans le détail, plus de la moitié de la somme (440 euros précisément) provient des décisions récentes du gouvernement faisant suite au mouvement de protestation des gilets jaunes. Deuxième tranche de réduction de la taxe d’habitation, revalorisation de la prime d’activité, baisse de la CSG pour certains retraités, défiscalisation des heures supplémentaires, comme le détaille Le Figaro, le gouvernement a mis près de 12 milliards d’euros sur la table pour booster le pouvoir d’achat des Français.

Hausse du salaire réel

Le ralentissement de l’inflation et la prime défiscalisée versée à de nombreux salariés engendreraient une hausse du salaire réel de 1,5% pour cette année. Au quatrième semestre 2018, la consommation a stagné. Dans sa synthèse, l’OFCE attribue cela au mouvement des gilets jaunes « que ce soit en raison de son impact direct lié à la perturbation des transports et des commerces de centre-ville ou de son impact indirect créé par le climat de défiance et d’inquiétude de la population, ce qui a généré une épargne de précaution de la part des ménages ».

Que feront les Français de ce pouvoir d’achat supplémentaire ? Selon les experts de l’Observatoire français des conjonctures économiques, les ménages devraient consommer davantage (+1,6 %) même si cette consommation augmentera moins que le revenu. En 2019, le taux d’épargne devrait atteindre 15,1% soit 0,9 point de plus que pour la moyenne 2013-2018.

« Au final, soutenu par une demande intérieure en accélération, le PIB augmenterait en moyenne de 1,5 % en 2019 malgré une contribution négative du commerce extérieur », énoncent les experts dans la synthèse de leur rapport. Avant d’ajouter : « En 2021, avec une politique budgétaire restrictive et une remontée attendue de l’euro, la croissance française évoluerait comme la croissance potentielle, à 1,2 % ».

Sur le même thème

inflation Pouvoir d'achat salaire

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique