Téléphonie mobile: le prix des forfaits poursuit sa baisse

L’Autorité de régulation des télécommunications constate dans un rapport que depuis 2011 le prix des forfaits baisse. Un mouvement analogue se produit pour les offres de téléphonie fixe.

La téléphonie mobile coûte de moins en moins cher, d'année en année. Crédit: Istock

Téléphoner, envoyer des SMS et surfer sur Internet depuis son smartphone coûte toujours moins cher, d’année en année. C’est un constat qu’a dressé l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) dans un document paru mardi 21 mai.

Les forfaits sans téléphone inclus

Le prix des forfaits grand public en métropole a particulièrement baissé entre 2012 et 2014, moment de l’arrivée des offres Free mobile sur le marché. Depuis, la baisse se perpétue même si elle est moins prononcée. Elle s’établit entre -1,5% et -3% par an. Quant au tarif des cartes prépayées, il a connu une dégringolade entre 2012 et 2013 et demeure stable désormais.

Dans le monde des forfaits, la baisse des tarifs se concentre principalement sur ceux qui n’incluent pas un téléphone. « La pression concurrentielle s’exerce principalement sur ce type de forfait, ceux-ci étant massivement souscrits par les clients. Sur ces offres, les prix diminuent encore significativement, de -4% à -5% par an ces deux dernières années. A l’inverse, les prix des offres avec subvention du terminal augmentent, même si cette hausse est contenue », note l’Arcep.

A LIRE >>> Forfaits mobiles : le comparatif de Selectra vous aide à mieux choisir

237 SMS et 3h30 d’appel

Du côté des consommations, les clients passent en moyenne 3h30 au téléphone par mois, un chiffre stable depuis 2014. Concernant Internet, ce sont près de 5 Go par mois qui sont utilisés en 2018, un chiffre qui double chaque année depuis cinq ans. « Cette augmentation s’accompagne d’un accroissement du volume de données inclus dans les abonnements notamment avec le développement d’offres permettant de disposer d’un volume de données très conséquent, et, dans certains cas, illimité. Le volume de données disponible est devenu le principal critère de différenciation tarifaire dans les forfaits. » Quant aux SMS, ils perdent toujours un peu plus de leur popularité : la consommation moyenne baisse de 13% chaque année depuis deux ans. La moyenne 2018 est de 237 SMS par client.

Du côté des abonnements à des services fixes avec accès à Internet, les prix sont aussi en baisse (-7,8% en 2018), alors que le nombre d’abonnements ne fait qu’augmenter. L’Arcep explique cette baisse par la diminution des tarifs des offres d’accès à Internet d’entrée de gamme, qui elles ont baissé de -11%. Le prix des offres pour la fibre optique reste globalement stable en 2018.

Sur le même thème

Consommation Téléphonie

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique