Livraison à domicile : quelle enseigne propose les meilleurs tarifs sur Paris ?

A la demande de LSA, Retail Explorer a analysé les prix de nombreux produits livrés dans la capitale. Qui est le moins cher ?

Selon l’étude, c’est E.Leclerc chez vous qui décroche la médaille d’or/ Crédit: iStock

La querelle sur les prix que se livrent les patrons de Carrefour et de Leclerc connait un nouvel épisode. Dans un combat en plusieurs rounds, les deux entreprises se disputent le titre d’enseigne la moins chère.

Le dernier en date était il y a quelques jours sur Twitter. Sur une publicité pour les produits Carrefour, l’enseigne comparait ses prix à ceux de ses concurrents (Monoprix, Auchan, Houra) mais n’incluait pas Leclerc. « C’est aussi une forme de résignation que de courir en deuxième division quand la première est hors d’atteinte », avait alors tweeté Michel-Edouard Leclerc. La réponse d’Alexandre Bompard ne s’était pas fait attendre sur les réseaux sociaux. Il avait choisi de citer Albert Einstein : « La seule chose plus dangereuse que l’ignorance est l’arrogance. Malheureusement cela va souvent de pair ».

E.Leclerc, Carrefour et CoursesU

LSA veut savoir qui dit vrai. Le site a donc mandaté Retail Explorer pour analyser de nombreux prix parisiens. Pour ce comparatif, Carrefour chez vous a été pris en base 100 puis des comparaisons ont été faites avec d’autres marques.

Alors, qui est le moins cher ? Selon l’étude, c’est bien E.Leclerc chez vous qui décroche la médaille d’or avec un indice de 92,9. Carrefour se place en deuxième position devant CoursesU.com (110,2), Monoprix (112,6) et Amazon Prime (113,2). Dans le bas du classement se placent Auchan Direct (11,6), Houra.fr (119,3) puis Franprix (131,3). Comme le rappelle LSA, il s’agit seulement d’un indice de prix.

Moins cher qu’un fonds de commerce

Depuis un an, E.Leclerc propose la livraison à domicile à Paris. Au moment du lancement, Michel-Edouard Leclerc promettait que les Parisiens pourraient disposer de « tout ce que l’on peut trouver dans un drive Leclerc » à des prix « 15 à 20% moins cher » que chez les distributeurs concurrents installés sur le marché parisien, pour un service qui fonctionnera en J+1.

« Il y a cinq ans, je n’étais pas pour la livraison à domicile mais aujourd’hui, le coût du dernier kilomètre devient moins élevé que payer un fonds de commerce dans Paris », affirmait alors Michel-Edouard Leclerc.

Sur le même thème

carrefour E.Leclerc Supermarchés

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique