En vacances à la plage, gare aux contrefaçons

L’association française de lutte contre la contrefaçon a lancé lundi sa campagne estivale pour inciter les vacanciers à la vigilance sur les faux produits vendus sur les plages.

"Les meilleurs plans n'en sont pas forcément... Attention à la contrefaçon", avertit l'Union des fabricants. Crédit : iStock.

Mauvaise pour l’environnement, pour la santé, pour les entreprises, pour le porte-monnaie… L’Unifab mène la guerre contre la contrefaçon. « Les meilleurs plans n’en sont pas forcément… Attention à la contrefaçon », avertit l’Union des fabricants dans cette campagne qui sera déclinée du 15 juillet au 17 août sur des plages et marchés sur la Côte d’Azur, en Provence et au Pays basque.

Internet, le marché des faux produits

Un accent particulier sera mis sur la vente en ligne de contrefaçons. « Désormais plus de 4 milliards de personnes à travers le monde ont un accès à internet où l’on trouve une offre illimitée de produits de tout genre », a déclaré le président de l’Unifab, Christian Peugeot, cité dans un communiqué. En 2018, 5,4 millions de faux articles ont été saisis par les douanes, dont 30% achetés en ligne, a rappelé l’Unifab. Une opération de destruction de produits de contrefaçon a été organisée à l’occasion du coup d’envoi de cette campagne à Cannes, en présence du ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. 

A LIRE >> Ce que la contrefaçon fait perdre chaque année aux Français

Durant l’été, les équipes de l’Unifab se rendront notamment à Cannes, Nice, Saint-Tropez, Antibes, Cassis, Marseille, Aix-en-Provence ou encore Biarritz et Saint-Jean-de-Luz pour y distribuer plus 100 000 tracts bilingues français-anglais, des cartes postales et des objets publicitaires.

Sur le même thème

Consommation vacances

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique