Carrefour veut faire son retour sur le marché du discount

L’enseigne française va ouvrir deux magasins sous l’enseigne Supeco dans le Nord de la France, un an tout juste après avoir fermé ses supermarchés Dia.

Deux magasins Supeco vont ouvrir dans le Nord de la France. Crédit : ©Istock

Carrefour retourne vers le discount. L’enseigne de grande distribution a annoncé l’ouverture de deux magasins dans le Nord de la France sous l’enseigne Supeco, un concept qui a fait ses preuves en Espagne en proposant nombre de produits à prix réduit. Le premier magasin sera ouvert à Valenciennes le 4 septembre prochain, détaille le blog du spécialiste de la grande distribution Olivier Dauvers, et le second à Onnaing le 25 septembre.

Un nouveau format proposé pour « répondre aux différentes typologies de demandes des consommateurs » a expliqué l’enseigne au Parisien. Les deux magasins sont ainsi des « magasins tests, on se laisse l’opportunité de voir comment la clientèle réagit avant d’envisager la suite », détaille Carrefour.

Des concepts sur mesure pour la France

Ces supermarchés, lancés en Espagne en 2012, proposent des produits à très bas prix. Aujourd’hui, la chaîne compte 41 magasins : 23 en Espagne, 15 en Roumanie, 2 en Pologne et 1 en Italie. Les magasins visent une clientèle mixte composée de particuliers et de professionnels. Mais le concept devrait être adapté en France : « Il ne s’agit pas d’un copier-coller de ce qui est fait ailleurs, en Espagne ou en Roumanie qui sont vraiment des modèles tournés vers le hard discount, affirme Carrefour. Ce que nous proposons est différent ».

A LIRE >>> Six supermarchés sur dix sont équipés de caisses en libre-service

Ainsi, les magasins français devraient ressembler davantage à Lidl ou Aldi, explique Le Parisien : exit les palettes et autres produits en vrac des magasins espagnols et nouveau design pour « une expérience d’achat agréable ».  Les produits de grande consommation proposés devraient être un mélange de marques de distributeur et de marques nationales avec un « coin des bonnes affaires ». Les deux supermarchés devraient s’étaler sur une surface de 1 300 mètres carrés pour 2 000 références proposées.

Stratégie payante ?

Ces nouveaux magasins signent-ils le retour de Carrefour vers le hard discount ? Pas vraiment selon l’enseigne qui a fermé ses 243 magasins Dia l’an dernier entraînant le licenciement de 1 500 personnes. Selon la direction, « il ne faut pas faire de raccourcis. Dia c’était du hard discount. Avec Supeco, on est plutôt sur une logique de bons produits à bon prix ».

A LIRE >>> La viande de laboratoire arrive bientôt au supermarché pour moins de 10 €

L’ouverture de ces Supeco entre également dans le plan de transformation Carrefour 2022 lancé par le patron du groupe Alexandre Bompard l’année dernière. Une nouvelle stratégie qui semble déjà porter ses fruits, alors que le chiffre d’affaires de l’enseigne s’est établi à 38,79 milliards d’euros au premier semestre 2019, en croissance de 3,5%.

Sur le même thème

carrefour Supermarchés

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique