Une carte cadeau pour le « Made in France » bientôt lancée

Et si vous optiez pour « la carte française » pour vos cadeaux de Noël ? Le concept sera lancé le 5 novembre prochain. L’objet est une carte cadeau qui permet de faire ses achats, aussi bien en magasin que sur Internet, auprès des producteurs locaux. « La carte française se présente comme une carte bancaire », explique l’un des initiateurs du projet, Charles Huet, à BFMTV.

Ce moyen de paiement pourra être utilisé auprès de plus d’une centaine d’enseignes partenaires allant de fabricants de produits « Made in France » à des distributeurs de secteurs variés, comme la gastronomie, la mode, les enfants ou le sport dont plus de 70% du catalogue est composé de produits fabriqués dans l’Hexagone.

Du crowdfunding « Made in France »

Plusieurs enseignes ont déjà confirmé leur présence dans l’offre de cette carte cadeau un peu particulière. Le biberon français (enfants), Agent Paper (décoration et papeterie), Le slip français (sous-vêtements), Hopaal (vêtements à base de matières recyclées), Routine (montres-bracelets) ou 1083 (jeans) vont offrir la possibilité aux consommateurs d’effectuer leurs achats grâce à cette carte.

A LIRE >>> Connecté, responsable, versatile: voici le portrait robot du consommateur de 2020

Pour accompagner le lancement de ce nouveau concept, ses créateurs vont également lancer une campagne de pré-commande sur la plateforme de financement participatif Tudigo. Cette dernière pourra également recevoir des versements via la carte française. « [Elle] pourra être dépensée sur cette plateforme de crowdfunding Made in France », explique à BFMTV Charles Huet.

Les produits français en baisse ?

Lancée juste avant les fêtes de fin d’année, « la carte française » devra faire ses preuves pour son premier Noël. « Le volume des ventes […] nous donnera une première indication du potentiel de la carte cadeau », estime Charles Huet.

A LIRE >>> Consommation: «C’est qui le patron» va lancer sa propre application pour scanner les produits

Son succès sera ainsi scruté de près. En effet, la consommation des produits fabriqués en France a reculé de 1,9 point entre 2005 et 2015, selon une étude publiée en juin dernier par l’Insee. Un paradoxe, alors que 70% des Français se disent prêts à payer plus cher un produit pour s’assurer qu’il soit bien fabriqué dans l’Hexagone.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Retraite : comment bien préparer son départ

Comment vous préparer au mieux à partir en retraite ? Plus vous anticiperez cette question et tout ce que cela…

09/07/2020 12:55

Pour les Français, être « riche » commence à 6 000 euros par mois 

76% des personnes interrogées pour le baromètre Odoxa estiment qu’il faudrait un impôt spécifique pour les Français les plus riches

09/07/2020 12:19

Epargne logement : le PEL conserve-t-il encore un intérêt ?

Le PEL a certes perdu beaucoup de son attrait. Mais si vous anticipez une remontée des taux d’intérêt à moyen…

09/07/2020 12:15

Face à la crise, le modèle des SCPI affiche sa résilience

La crise engendrée par le Covid-19 pourrait-elle faire vaciller un secteur des SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dont la…

09/07/2020 12:10

Placement: 2020, une année charnière pour le marché de l’art en ligne 

Une grande majorité des acteurs de la vente d’art en ligne pense que la crise sanitaire aura des effets positifs…

09/07/2020 11:34

La Bourse de Paris sans réelle tendance

Le CAC 40 après avoir ouvert en hausse est revenu à l’équilibre en début de matinée. Les marchés adoptent de…

09/07/2020 10:31