Une application propose une déduction d’impôt pour la vente de vos affaires au profit d’une association 

L’appli Trocr permet de se débarrasser des affaires dont vous ne voulez plus en faisant une bonne action. En retour, vous avez le droit à une déduction fiscale. 

Depuis son lancement en juillet, l’application a attiré 10 000 utilisateurs, qui ont réalisé 2 000 ventes pour un prix moyen de 15 euros. Crédit: iStock.

Sur Trocr, on trouve de tout : chaussures, vêtements, meubles, électroménager… L’appli a l’apparence d’une plateforme de vente d’occasion classique sauf qu’en achetant et en vendant là-dessus, on fait une bonne action et des économies d’impôts. « On est entre le site de dons Geeve et le site de revente d’occasion Leboncoin », explique Julien Roques, le co-créateur de l’application au Parisien. L’argent revient à une association, et le vendeur reçoit une déduction fiscale.

De la revente et des dons 

Une vieille armoire, un pantalon qui ne vous va plus, une machine à café inutilisée ? Vous pouvez vendre tout ça sur Trocr. Vous fixez un prix, vous choisissez parmi les 400 associations proposées. Tous les bénéfices de la vente iront à cette cause. Vous recevez de votre côté un reçu fiscal, qui permet une déduction d’impôt de 66 à 75% selon l’association choisie. 

Ainsi, des utilisateurs de Trocr proposent des chaussures à 5 euros pour le Sidaction, une cafetière à 15 euros pour les Restos du coeur, un congélateur à 72 euros pour Unicef ou encore un canapé à 150 euros pour l’association de défense des droits des animaux Anymal. 

A LIRE >> Les associations inquiètes d’une baisse de l’avantage fiscal conféré au mécénat

10 000 utilisateurs depuis juillet

Depuis son lancement en juillet, l’application a attiré 10 000 utilisateurs, qui ont réalisé 2 000 ventes pour un prix moyen de 15 euros. Le but de Trocr est également de faire de bonnes affaires : les prix baissent automatiquement de 10% au bout d’un certain temps. L’application se finance avec la contribution des acheteurs : 1 euro et 5 à 7% du prix de vente du produit. Les créateurs de Trocr voudraient s’exporter en Belgique et en Espagne dès 2020. Uniquement disponible sur smartphone, la plateforme aura droit à son site internet très bientôt. 

Sur le même thème

Consommation dons Impôts

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique