Consommation : l’inflation diminue en août et atteint 0,2%

En août 2020, les prix à la consommation baissent de 0,1% tandis que sur un an, l’inflation s’établit à 0,2%, en nette baisse par rapport à juillet (0,8%).

En juillet, les prix des objets fabriqués stagnaient, en août, ils diminuent de 1,2%. Sur un an, cette baisse est de 0,2% en août, contre 1,8% en juillet. Crédit : iStock.

Après une augmentation de 0,4%, en juillet, les prix à la consommation ont baissé de 0,1% au mois d’août, selon les résultats définitifs de l’Insee, publiés mardi 15 septembre. « Cette baisse de l’inflation résulte d’un repli des prix des produits manufacturés, en lien avec le décalage des soldes d’été, et d’un ralentissement de ceux de l’alimentation », explique l’institut. Sur un an, l’inflation atteint 0,2% en août contre 0,8% en juillet.

-1,2% sur les produits manufacturés

En juillet, les prix des objets fabriqués stagnaient, en août, ils diminuent de 1,2%. Sur un an, cette baisse est de 0,2% en août, contre 1,8% en juillet. Cela s’explique par un recul clair des prix des vêtements et des chaussures : -1,7% après une hausse de 10,1% en juillet. Les meubles, les jeux, les appareils ménagers ou encore les ordinateurs portables enflent également moins en août. Les produits de santé continuent leur baisse, à -2% après -1,9% en juillet. Les voitures neuves, de leur côté, augmentent de 0,1% après un mois de juillet stable.

A LIRE >>> Avoirs pour voyages annulés : vous pouvez désormais demander le remboursement

L’inflation de l’alimentaire baisse

L’Insee note, par ailleurs, que « les prix de l’énergie baissent moins sur un an qu’en juillet » et que les services et le tabac « augmentent au même rythme que le mois précédent ». Pour ce qui est des produits alimentaires, l’inflation continue de baisser pour le quatrième mois consécutif. En août, les prix affichent une croissance de 0,9% sur un an, contre 1,1% en juillet. Les produits frais, les légumes, la viande ralentissent, les prix du poisson et des légumes frais diminuent tandis que l’alcool et les fruits coûtent de plus en plus cher.

Sur le même thème

Consommation inflation Prix de l'énergie Prix des médicaments Prix du tabac

Réactions et commentaires

Sur la même thématique