Se connecter S’abonner

Entreprises : le bon bilan de l’inspection du travail en 2020

Malgré la pandémie de Covid-19, l’inspection du travail est intervenu à 265.000 reprises l’an dernier, notamment auprès des entreprises du secteur de la construction.

inspection travail
Crédit : iStock.

L’inspection du travail reste active malgré la crise sanitaire, et elle le fait savoir. Ainsi, 265.000 interventions ont été réalisées en 2020, selon la Direction générale du travail (DGT), soit un peu moins qu’en 2019 (300.000). Les deux tiers de ces contrôles concernent les entreprises de moins de 50 salariés, et les inspecteurs ont porté une attention particulière à la construction. Ainsi, 31.400 contrôles ont concerné le travail illégal, soit pas loin du double que prévu initialement (16.500), 12.700 portaient sur le travail détaché et 25.800 sur les chutes de hauteur. D’autres contrôles ont porté sur l’amiante, l’égalité professionnelle, le respect des règles sanitaires et l’activité partielle, précise le journal Les Echos. Enfin, 4.700 mises en demeure ont été décidées l’an dernier, et 4.900 chantiers arrêtés.

Autre chiffre avancé par la DGT : 520.000 réponses ont été apportées à des questions sur le droit du travail. Les deux tiers ont été effectuées par téléphone, notamment sur l’activité partielle. Ce sont plus de 3,2 millions de salariés qui ont été concernés par une intervention de l’inspection du travail, précisent encore nos confrères. Le nombre d’interventions prévu en 2021 est de 300.000, comme en 2019.

Essor du télétravail

Une nouveauté est à intégrer dans ces contrôles : le recours au télétravail. Des inspections à domicile sont à prévoir, mais « les modes d’intervention et de contrôle de l’inspection du travail n’ont pas été conçus dans un monde où les deux (mondes professionnel et privé) se confondent », a déclaré Elisabeth Borne à l’Assemblée nationale vendredi 7 mai. « Les partenaires sociaux sont allants pour étudier ces transformations », a poursuivi la ministre du Travail.