Flambée des prix de l’électricité : la faute aux taxes ou aux salariés d’EDF ?

Ce mercredi, le ministre de l’Ecologie et le président d’EDF se sont écharpés par médias interposés. Chacun cherche un coupable à la hausse prochaine des tarifs de l’électricité.

Les tarifs vont augmenter de 5,9% dès le 1er juin prochain. Crédit: iStock

Dans quelques jours, vous allez certainement voir votre facture d’électricité augmenter. En effet, les tarifs vont bondir de 5,9% dès le 1er juin prochain. La faute à qui ? Pour Jean-Bernard Lévy, le président-directeur général d’EDF, interrogé sur Europe 1 par Nikos Aliagas, le coupable est tout trouvé.

« Ces tarifs sont fixés par le gouvernement selon des lois qui calculent comment l’électricité doit être payée », explique le président EDF. Avant d’ajouter : « Je rappelle que quand on paye une facture d’électricité, on paye plus du tiers de taxes. C’est comme si on avait une TVA à 55%. C’est vrai aussi dans les autres pays. Il y a beaucoup de taxes sur l’électricité un peu partout ».

Moins de taxes

Jean-Bernard Lévy émet une proposition sur l’antenne d’Europe 1 : « Aujourd’hui, on souhaite favoriser le décarboné comme l’électricité plutôt que le fossile et pourtant on taxe beaucoup l’électricité. C’est un sujet délicat mais il faudrait peut-être réfléchir à moins taxer l’électricité puisqu’elle n’émet pas de dioxyde de carbone ».

Afin de rassurer les Français, le président d’EDF a précisé sur Europe 1 qu’EDF continuerait à distiller ses conseils pour aider à réaliser des économies d’énergie. « On a calculé qu’avec les outils qu’on met à la disposition des Français, comme l’intelligence artificielle qui est utilisée pour aider à mieux comprendre sa consommation, les Français qui sont les plus actifs peuvent faire 12 % d’économie d’énergie ».

Des salariés visés

Mais, du côté du gouvernement cette accusation ne passe pas. Invité face à Audrey Crespo-Mara sur LCI, François de Rugy a lui pointé les coûts des salariés de l’entreprise. « Les coûts salariaux d’EDF sont plus élevés que ceux d’autres entreprises d’énergie. Aussi, il y a eu des dérives sur le parc nucléaire français. L’endettement d’EDF est là pour le démontrer : plus de 35 milliards d’euros de dettes. Aujourd’hui EDF s’endette car elle n’arrive pas à couvrir ses coûts de productions avec ses recettes », a lancé le ministre de l’Ecologie.

Avant de mettre en cause directement le fonctionnement d’EDF : « Et puis tous les ans, la Cour des comptes dénonce le fait que les salariés d’EDF ne payent que 10 % du prix de l’électricité. Peut-être que le PDG d’EDF pourrait changer cela ».

Sur le même thème

EDF Prix de l'électricité Tarifs réglementés de l'électricité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique