Catégories : Santé Vie Pratique

Pénuries de médicaments: les fabricants présentent leur « plan d’actions »

Face au phénomène toujours plus préoccupant des pénuries de médicaments, montées en flèche ces dernières années en France, les représentants du secteur pharmaceutique ont dévoilé mardi un « plan d’actions », nécessitant toutefois l’appui des autorités nationales, voire européennes, pour se concrétiser.

En 2017, 538 signalements de rupture ou tensions d’approvisionnement ont été recensés par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), un record en France, contre seulement 44 en 2008, rappelle dans un communiqué la fédération française des industriels du médicament, le Leem.

A LIRE >>> Complémentaires santé: bientôt, vous comprendrez enfin leurs grilles de remboursements

Le sujet est devenu très médiatisé, en raison de ruptures portant sur des médicaments d’utilisation courante ou de première importance, comme des antibiotiques, des vaccins ou des anticancéreux.

Les indisponibilités se multiplient

Selon une enquête Ipsos réalisée l’an dernier pour le Leem, 31% des Français ont été confrontés au moins une fois à l’indisponibilité d’un médicament demandé due à une rupture de stock au cours des six derniers mois. Les propositions du Leem s’inscrivent dans la lignée de certaines recommandations d’un rapport du Sénat sur le sujet, publié en octobre dernier.

L’organisation propose notamment de définir un ensemble de « médicaments d’intérêt sanitaire et stratégique » pour lesquels des mesures de gestion de pénurie (stocks de sécurité mobilisables, suivi plus précoce des stocks, etc.) devraient être renforcées.

A LIRE >>> Reste à charge zéro: les mutuelles en profiteraient pour augmenter leurs prix

Cette liste établie « au regard de critères précis » permettrait de se concentrer sur les traitements « les plus indispensables et irremplaçables », alors que le périmètre actuel des « médicaments d’intérêt thérapeutique majeur » englobe près de la moitié des produits sur le marché, justifie le Leem.

Sans surprise, l’organisation sectorielle est favorable à une revalorisation des prix des médicaments de ville en France. Leur faible rentabilité incite en effet les fabricants à limiter, voire arrêter leur production, ou encore à les écouler sur d’autres marchés européens offrant des tarifs plus attractifs.

Concernant les médicaments hospitaliers, le Leem préconise des appels d’offres systématiquement multi-attributaires pour les médicaments d’intérêt sanitaire et stratégique, afin d’éviter aux hôpitaux de dépendre d’un seul fournisseur, et d’améliorer la précision des volumes commandés et des calendriers de livraisons.

Le Leem plaide aussi pour des mesures fiscales afin de favoriser le maintien ou la relocalisation d’usines pharmaceutiques en France ou en Europe, alors que 60% à 80% des principes actifs – les molécules à effet thérapeutique des médicaments chimiques – sont aujourd’hui produits en Asie. « La question de la prévention des ruptures d’approvisionnement est un sujet absolument prioritaire qui relève de la responsabilité de nos entreprises mais également de l’ensemble des acteurs de la chaîne », a souligné le directeur général du Leem, Philippe Lamoureux, cité dans le communiqué.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Même avec 200.000 km au compteur, une voiture doit fonctionner

Même usagé, tout objet mis en vente par un commerçant doit être en état de fonction er s’il a été…

19/05/2019 21:41

Miel: un marché mondial marqué par des trafics en tous genres

Avec une offre inférieure à la demande, le miel est impacté par la surmortalité des abeilles mais aussi par des…

19/05/2019 17:32

Décrocher son Working Holiday Visa pour visiter l’Australie et y travailler de façon ponctuelle

Etudier en Australie tout en ayant la possibilité de travailler de-ci de-là durant son séjour nécessite l’obtention d’un visa particulier.…

19/05/2019 15:32

Après les smartphones, les écrans flexibles s’invitent… sur des sacs à main

Louis Vuitton s’est associé à Royole, qui a commercialisé en premier son smartphone pliable, pour livrer des sacs avec écrans…

19/05/2019 12:16

Immobilier : 5 choses à faire avant d’acheter un bien à l’étranger

Cultures différentes, règles territoriales et supraterritoriales complexes : les conséquences de l’impréparation peuvent être lourdes lorsque l’on investit hors du…

19/05/2019 08:00

Américains accidentels: dénoncer l’accord fiscal est « parfaitement envisageable »

La solution, radicale, permettrait de stopper le calvaire administratif et fiscal de milliers de français nés accidentellement aux Etats-Unis.

18/05/2019 16:45