Homéopathie: Emmanuel Macron fait le choix du déremboursement total

Depuis plusieurs jours, le président de la République a pris sa décision quant au déremboursement des produits homéopathiques. Le débat a été lancé en 2018.

L'Assurance maladie a remboursé pour 126,8 millions d'euros de produits homéopathiques en 2018. Crédit: Istock

Il y a une dizaine de jours, la Haute autorité de santé (HAS) rendait ses conclusions quant à l’homéopathie. A la quasi-unanimité, la commission de la transparence de l’institution a voté pour le déremboursement total de ces produits. Pour eux, les produits homéopathiques « n’ont pas démontré scientifiquement une efficacité suffisante pour justifier un remboursement ». Désormais, la décision est dans les mains du gouvernement.

Suivre l’avis de la Haute autorité de santé

Selon le journal Les Echos, le président de la République Emmanuel Macron aurait tranché. Après quelques jours de réflexion, il a donc choisi un déremboursement total, ce qui conforte la ligne tenue par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, d’autant que cette dernière a déclaré plusieurs fois qu’elle se conformerait à l’avis de la HAS.

Plusieurs voix se sont élevées ces dernières semaines pour éviter un déremboursement total et espérer un déremboursement partiel, comme le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, le maire de Lyon Gérard Collomb ou encore le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez.

A LIRE >>> Homéopathie : la fin du remboursement va coûter près de 127 millions d’euros aux Français

Des emplois menacés ?

Jusqu’à présent, les produits homéopathiques sont remboursés à 30% par la Sécurité sociale, grâce à un régime dérogatoire puisque l’efficacité de ces produits n’a jamais été démontrée scientifiquement. Les remboursements représentaient 126,8 millions d’euros en 2018, sur le budget global de la Sécurité sociale dédié au remboursement de 20 milliards d’euros.

Cette décision du gouvernement mettra en difficulté les laboratoires fabricants, s’étaient manifestés ces derniers temps. Boiron, le laboratoire français leader mondial dans ce secteur, réalise 60% de ses ventes en France avec des produits remboursables, ce qui représente 215 millions d’euros. La fin du remboursement menacerait 1 000 emplois sur les 2 500 que compte Boiron et ferait chuter ses ventes de produits remboursables de 50% la première année, puis 50% la deuxième année.

Sur le même thème

Frais de santé Sécurité sociale

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique