Se connecter S’abonner

Soins dentaires: la moitié du coût reste encore à la charge des patients

Pour les soins dentaires les plus communs, les Français paient encore beaucoup de leurs poches. La facture peut monter à plus de 1 400 euros à la charge du patient.

Prendre soin de ses dents coûte encore très cher pour les Français. En effet, le reste à charge continue de peser très lourd sur le budget santé, selon une enquête de Que Choisir. L’association de consommateurs a analysé les habitudes dentaires de 3 452 de ses lecteurs. Pour une couronne, un bridge, une prothèse ou un implant, les patients peuvent débourser jusqu’à 1 436 euros de leur poche.

Des factures élevées

Se faire poser une prothèse dentaire est un soin très commun. Près de la moitié des jeunes de 18 à 35 ans en portent, 81% des 40 à 54 ans et 90% des 55 ans et plus. Un soin banal qui n’est pas totalement remboursé par la Sécurité sociale. Ainsi, pour se faire poser un bridge, la facture totale s’élève à 2 167 euros dont 1 138 euros resteront à la charge du patient. Pour une couronne dévitalisée, 266 euros seront à débourser sur un montant total de 747 euros.

A LIRE >> Complémentaire santé: les tarifs des mutuelles devraient augmenter de 3% en 2020

Résultat: les Français repoussent leurs soins dentaires

La facture la plus salée : la pose d’une couronne sur un implant coûte à un Français en moyenne 1 436 euros à payer de sa poche, sur les 2 409 euros de l’intervention. Résultat: les personnes qui n’en ont pas les moyens retardent leurs soins dentaires. 23% des lecteurs de Que Choisir affirment avoir repoussé la date de ces traitements en raison de leur coût. Pour une couronne, les sondés attendent en moyenne plus d’un an (15 mois).

« Ceci dit, certains tarifs vont être plafonnés et la mise en place du zéro reste à charge devrait permettre d’alléger la note », conclut Que Choisir. En effet, dès 2020, le principe du reste à charge zéro sera mis en place progressivement pour les soins dentaires, mais aussi optiques et auditifs.