Se connecter S’abonner

Masques chirurgicaux: le prix ne devra pas dépasser 0,95 euros l’unité

Le ministère de l’Economie et des Finances a décidé de fixer un plafond pour les masques de type chirurgicaux, mais pas pour les masques « grand public » en tissu.

Le masque de type chirurgical ne pourra pas être vendu à plus de 95 centimes d’euros, soit 47,50 euros la boîte de 50. Bercy l’a annoncé dans un communiqué publié ce vendredi 1er mai. Le but est de favoriser l’accès de tous les Français à des « masques de qualité à des prix raisonnables ». Les prix des masques en tissus lavables et réutilisables ne seront en revanche pas encadrés. 

« Les masques ‘grand public’ en tissu se prêtent mal à ce type de régulation »

« Les masques à usage unique sont fabriqués de façon standardisée (…), ce qui facilite la fixation de leur prix et leur contrôle. En revanche, les masques ‘grand public’ en tissu se prêtent mal à ce type de régulation », justifie Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. En effet, la fabrication, la qualité, le nombre de réutilisations possibles varient grandement entre les différents masques en tissu. 

Le gouvernement lance donc un suivi des prix de ces protections « grand public » par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes, mais pas d’encadrement des prix de vente. Les tarifs pratiqués par les magasins et les sites en ligne seront donc surveillés, relevés et communiqués par la DGCCRF. L’objectif est de garantir la distribution de masques en tissu de qualité au prix de 20 à 30 centimes par utilisation. « Si ces relevés des prix mettaient en évidence des abus manifestes, notamment des marges excessives de certains acteurs, des actions complémentaires seront décidées », écrit Bercy.

A LIRE >> Coronavirus: des masques de protection seront vendus dans les supermarchés

Des écarts de prix déjà importants

De grandes variations de prix ont déjà été observées par 60 Millions de consommateurs, avec des masques lavables proposés à 7,50 euros ou même 15 euros dans des pharmacies. D’autres sont vendus entre 2 et 5 euros. La Confédération des buralistes recommande quant à elle un prix indicatif de 5 euros pour un masque lavable 10 à 15 fois. Cela revient à un tarif à l’usage de 33 à 50 centimes d’euros.