Coronavirus: le déficit de la Sécurité sociale plonge à 41 milliards d’euros

En raison de l’épidémie de Covid-19, le déficit de la Sécurité sociale devrait atteindre 41 milliards en 2020. Un record sans précédent.

Les prévisions initiales étaient de 5,4 milliards. Crédit: iStock.

Entendu en visioconférence par la commission des Affaires sociales au Sénat, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé que, selon les prévisions révisées du Gouvernement, le déficit de la Sécurité sociale devrait atteindre 41 milliards d’euros en 2020, en tenant compte du régime général et du fonds de solidarité vieillesse, qui verse les cotisations retraite des chômeurs et le minimum vieillesse. Un montant bien plus important que le précédent record. En 2010, en effet, le déficit de l’Assurance maladie se montait à 28 milliards.

Ce montant « jamais vu », selon le ministre, s’explique en partie par de nouvelles dépenses : achats de masques, blouses, respirateurs, prime exceptionnelle aux soignants, arrêts maladie. Il tient aussi compte du quasi arrêt de l’activité économique (cotisations et CSG), d’un recul attendu de 7,5 % de la masse salariale, et de 11 milliards de baisses des recettes fiscales affectées à la Sécurité sociale.

Un déficit de 1,9 milliard en 2019

Si ces chiffres « peuvent donner le tournis », ils représentent pourtant une « hypothèse favorable ». Et qui dit hypothèse dit évolution possible. Il n’y aura pas de loi de financement de la Sécurité sociale rectificative, dans la mesure où les crédits votés sont indicatifs et pas limitatifs comme c’est le cas pour ceux du budget de l’État.

A LIRE >> Coronavirus: le prêt record autorisé à la Sécurité sociale

Ainsi, afin d’éviter des problèmes de trésorerie, le plafond d’endettement de l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) a été relevé à 70 milliards d’euros. La dette portée par cette dernière atteindrait 45 milliards. La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, votée en fin d’année dernière, avait anticipé un déficit de 5,4 milliards d’euros pour cette année. Et en 2019, il avait atteint 1,9 milliard.

Sur le même thème

Argent Assurance maladie Budget Coronavirus

Réactions et commentaires

Sur la même thématique