Smartphone: c’est quoi l’intérêt du capteur rotatif du Samsung Galaxy A80 ?

Samsung s’apprête à lancer sur le marché un smartphone doté d’un mécanisme qui permet d’utiliser les mêmes capteurs pour les photos classiques et les selfies. Mais quels sont les avantages de cette innovation ?

Le Samsung Galaxy A80 ne s’embarrasse pas d'encoche ou de poinçon sur son écran. Crédit: Samsung.

On connaissait les smartphones aux capteurs photo coulissants, comme le Oppo Find X ou le Xiaomi Mi 9 avec leurs capteurs escamotables. Mais Samsung a été particulièrement malin. Plus qu’un tiroir qui coulisse en haut du smartphone pour faire apparaître les capteurs avant et arrière, le sud-coréen innove avec le triple capteur rotatif qui équipe le futur Galaxy A80.

A LIRE >>> Huawei P30 Pro: ce champion de la photo vaut-il son prix?

Samsung Galaxy A80 smartphone
Crédit: Samsung.

Concrètement, quand la fonction photo est lancée sur l’appareil, le bloc de capteurs présent à l’arrière du smartphone permet de mitrailler ce que bon vous semble comme à l’accoutumée. C’est quand on sollicite le mode selfie que la magie opère : le haut du smartphone coulisse vers le haut et le bloc subit une rotation automatique pour apparaître de l’autre côté de l’appareil afin d’immortaliser vos plus beaux égoportraits.  

Le capteur rotatif du Galaxy A80 : on y gagne quoi ?

Les avantages liés à cette nouvelle technologie sont doubles. Côté photo d’abord. Les capteurs selfie donnent souvent des clichés de moins bonne qualité que les principaux parce qu’ils sont moins bien dotés technologiquement parlant. Utiliser les mêmes à l’avant comme à l’arrière permet ainsi d’obtenir une qualité égale quelle que soit la prise de vue. Ceux du Galaxy A80 sont, pour le coup, plutôt musclés : le bloc intègre en effet un capteur principal de 48 mégapixels (Mpx), un ultra-grand-angle (123°) de 8 Mpx ainsi qu’un capteur TOF pour jouer sur la profondeur de champ (flou artistique). Il permet notamment, en mode selfie pour une photo de groupe, de faire rentrer tout le monde dans le cadre même si le smartphone est tenu à bout de bras.

A LIRE >>> Les meilleurs smartphones 2019 pour prendre des photos chez Huawei, Samsung, Nokia, Google…

Deuxième avantage de ce bloc rotatif : l’écran n’est plus parasité par une encoche ou un poinçon. Résultat, il occupe réellement 93% de la face avant de l’appareil et donne l’impression, en mode plein écran, qu’images ou vidéos touchent presque tous les bords. Et il y a de quoi en profiter puisque l’écran Super Amoled affiche 6,7 pouces de diagonale, soit 17 centimètres, le tout en Full HD+. Il s’avère donc idéal pour les inconditionnels de Youtube ou les abonnés aux sites de streaming pour regarder confortablement des vidéos avec une qualité d’affichage au top.

Un «presque » haut de gamme qui manquait chez Samsung

Quant à son prix, le Samsung Galaxy 80, qui sera commercialisé pour 659 euros, marque le retour du sud-coréen dans cette tranche. L’innovation du bloc rotatif se paie, certes, mais le smartphone reste bien configuré : il intègre un processeur Snapdragon 7150 de milieu de gamme associé à 8 Go de mémoire vive. Côté stockage, il offre 128 Go d’espace non extensible mais le tiroir permet d’accueillir 2 cartes SIM. Enfin, son endurance devrait être à la hauteur. Sa batterie affiche 3750 mAh mais surtout, le smartphone est compatible avec la charge ultrarapide (25 watts) dont même les Galaxy S10 ne sont pas équipés.  Le Galaxy A80 sera disponible courant mai en trois coloris : noir, blanc et or rose.

Sur le même thème

Meilleurs smartphones smartphones Samsung

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique