Smartphones: que valent les Google Pixel 3a et 3a XL?

Google se positionne désormais dans le milieu de gamme avec ses nouveaux smartphones Pixel 3a et 3a XL. Mais ils ne sont pas les seuls sur le créneau.  

Les Google Pixel 3a et 3a XL misent gros sur la partie photo. Crédit: iStock.

7 mois après le lancement de ses très (trop ?) coûteux smartphones haut de gamme, les Pixel 3 et Pixel 3 XL (respectivement 859 et 959 euros), Google revoit ses prétentions à la baisse. « Il y a une tendance inquiétante à l’augmentation des prix des téléphones haut de gamme », a reconnu Rick Osterloh, le patron du hardware chez Google. Avouant sans doute par-là qu’ils n’ont pas rencontré un grand succès commercial. « Nous nous sommes fixés un défi, celui de proposer une expérience haut de gamme avec un nouveau Pixel 3a à partir de 399 dollars », a-t-il poursuivi. Le virage stratégique de la firme de Mountain View vers des terminaux plus accessibles se concrétise enfin.

Le géant américain vient donc de dévoiler 2 nouveaux smartphones déclinés de ses flagships. Mais pour au moins deux fois moins cher.  Déjà en vente dans les grandes enseignes (Fnac, Boulanger, Darty…), les Pixel 3a et Pixel 3a XL s’affichent à 399 euros et 479 euros en France. Même si dans cette tranche de prix, les concurrents sérieux ne manquent pas.

A LIRE >>> Pratique, insolite, innovante… l’actu tech de la semaine chez Google, Huawei ou… à Dreux

Les Pixel 3a misent tout sur la photo, un choix risqué

S’il est un point sur lequel les Pixel ont mis tout le monde d’accord, c’est bien sur leurs performances en photo. D’où le parti pris de Google d’équiper les Pixel 3a et 3a XL du même seul et unique capteur principal que leurs grands frères (de 12,2 Mpx Sony IMX 363 en Dual pixel avec ouverture à f/1,8). Un monocapteur qui ne nuit pas à la qualité des clichés puisque le traitement logiciel fait ici un bon travail.

A LIRE >>> Huawei P30 Pro: ce champion de la photo vaut-il son prix?

Il permet de profiter des mêmes modes que sur les « grands Pixel » (portraits avec profondeur de champ, reconnaissance du meilleur cliché, incrustation de personnages en réalité augmentée…)  Reste que le processeur des 3a (Snapadragon 670, milieu de gamme) étant beaucoup moins puissant que celui des Pixel 3 (Snapdragon 845), cela devrait toutefois se ressentir à l’usage.

Smartphone smartphones Google Pixel 3a.
Crédit: Google

Ce choix du gant américain de tout miser sur la photo est à double tranchant. Puisqu’il lui a fallu rogner sur toutes les autres caractéristiques pour livrer ces nouveaux Pixel a prix contenu. Au niveau du design par exemple, une coque en plastique remplace le verre qui habille le dos des Pixel 3 et 3 XL. Et pour le choix des couleurs, c’est plus que limité : blanc ou noir, point barre !  L’écran aussi prend un coup de vieux puisqu’à contre-courant des smartphones qui tentent par tous les moyens d’occuper au maximum la face avant, les écrans (de 5,6 et 6 pouces Oled en Full HD+) des Pixel 3a et 3a XL se retrouvent diminués de deux grosses barres noires en haut et en bas de la face avant.

Smartphone smartphones Google Pixel 3a.
Crédit: Google

Enfin, au niveau des composants, il a fallu là aussi faire des compromis : les Pixel 3a et 3a XL ne comportent que 64 Go de mémoire de stockage, non extensible de surcroit. Certes Google offre gracieusement le stockage illimité des photos sur son cloud mais pour qui ne veut pas partager toute sa vie avec le géant américain, la capacité est très, très juste. Quant à l’autonomie, elle est dans la moyenne de la gamme avec une trentaine d’heures annoncées par le constructeur, mais plus sûrement une quinzaine en usage mixte réel (surf, applis, vidéo, jeux peu gourmands).

Une concurrence féroce en embuscade avec Honor, Xiaomi, Oppo…

Pour les utilisateurs à la recherche d’un smartphone bien équilibré, les Pixel 3a et 3a XL sont-ils le meilleur choix ? Oui pour la partie photo. Mais pour le reste, il y a mieux ailleurs dans cette tranche de prix. Par exemple, pour un très bel écran, le Samsung A50 (349 euros) est nettement au-dessus du panier. Celui-ci, qui taille 6,4 pouces (Full HD+), offre un affichage de haute qualité grâce à la technologie Super AMOLED et une surface bien plus généreuse (plus de 84%), parfaite pour les jeux ou la vidéo.

A LIRE >>> Smartphone: c’est quoi l’intérêt du capteur rotatif du Samsung Galaxy A80 ?

En puissance et en stockage, rien n’égale à l’heure actuelle le Honor View 20 (489 euros) qui offre un processeur haut de gamme (Kirin 980) associé à 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage. Le tout dans un très beau boitier en verre iridescent qui abrite un écran (6,4 pouces) quasi bord à bord.

Le choix de l’équilibre parfait est aussi incarné dans le Xiaomi Mi9 SE, qui vient tout juste de sortir. Sa version à 369 euros combine tous les atouts d’un smartphone milieu de gamme digne de ce nom : bel écran (5,97 pouces Dot drop Amoled), un très bon processeur milieu de gamme (Snapdragon 712), 6 Go de mémoire vive, 64 Go de stockage extensible, un triple capteur photo avant (48+12+8 Mpx) ainsi qu’une batterie de 3070 mAh. On peut aussi citer le Huawei P30 Lite (369 euros) ou le Oppo RX 17 Neo (349 euros) dans la même catégorie.

A LIRE >>> Données personnelles: Qwant et Wiko lancent un smartphone – presque – sans Google

Sur le même thème

Meilleurs smartphones smartphone Google smartphones Samsung

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique