Leboncoin en mode livraison, un simulateur pour savoir ce que vous risquez en cas d’infraction routière… 6 nouveaux services Internet à découvrir

Un service de livraison chez Leboncoin, des smartphones sans Google (et qui ne sont pas de Huawei) ou un site pour savoir ce que vous risquez après une infraction routière… 6 infos rapides et pratiques à retenir.

Crédit: iStock.

1 – Leboncoin se met à la livraison

Leboncoin permet désormais d’envoyer et de se faire livrer les achats dans les 8.000 points de retraits Mondial Relay. Quelques catégories sont actuellement concernées : CD et musique, vêtements et chaussures, consoles et jeux-vidéo, décoration, montres et bijoux… Quant au prix il est plutôt compétitif par rapport aux tarifs des colis postaux : 4,55 euros pour moins de 0,5 Kg, 5,30 euros pour 1 Kg, etc. Le célèbre site de petites annonces impose toutefois une condition pour accéder à ce type de livraison : il faut utiliser son service de paiement en ligne.

A LIRE >>> Locations de vacances: Leboncoin passe au paiement en ligne pour challenger Airbnb

2 – Avec Qwant, internet vous rend généreux

Qwant, le moteur de recherche français qui ne fait pas son beurre en exploitant les données des utilisateurs, permet désormais aux internautes de soutenir les causes qui leur tiennent à cœur grâce à leur activité sur internet. En acceptant que des publicités s’affichent lors de recherches sur le moteur, des dons sont automatiquement générés sous forme de points (les Qoz). Libre à chacun, tous les mois, de les donner à une association  ou de les verser à la cause du mois mise en avant par Qwant Causes (droits des femmes jusqu’au 1er juillet 2019). Pour activer le mode « Qoz », il suffit de cliquer sur « l’interrupteur » situé dans la partie supérieure droite du moteur. Cette initiative rejoint celle d’autres moteurs de recherche solidaires à l’image d’Ecosia ou de Lilo.

3 – Des smartphones « libérés de Google »

Autre initiative là aussi protectrice des données personnelles des utilisateurs : /e/ Foundation s’apprête à commercialiser des smartphones « libérés de Google ». Concrètement, cet organisme à but non lucratif qui a développé un système d’exploitation mobile (OS) indépendant, veut faire rimer protection de la vie privée et réduction des déchets électroniques. Son idée : installer son OS sur des smartphones reconditionnés avant de les revendre en direct. Le système permettra de continuer à utiliser les applications Android mais aussi d’avoir accès à des services en ligne (stockage dans le cloud, moteur de recherche, mail, calendrier…) hors ceux de Google. Seront dans un premier temps proposés des Samsung Galaxy S7 et S7 Edge (autour de 250 euros), ainsi que des S9 et S9+ (environ 500€).

4 – Envoyer des colis devient ludique

Combien coûte l’envoi d’un jean, d’une BD ou d’un smartphone par colis ? Grâce à la nouvelle interface du site courrier de la Poste, plus besoin d’être équipé d’une balance à la maison ou de se rendre dans un bureau. La Poste permet en effet d’estimer très simplement le prix que coûtera l’envoi d’articles divers à partir de leur description.

Vêtements, livres, chaussures, informatique, objets high-tech ou de moto… il suffit de cliquer sur des vignettes pour affiner son choix (par exemple vêtement > pull ou livre > livre de poche), d’indiquer le nombre de produits et leur destination pour voir s’afficher toutes les possibilités d’envoi. Un service qui va vite devenir incontournable pour les adeptes de Leboncoin et consorts.

5 – Infractions routières : un simulateur pour savoir ce que vous encourrez

Téléphone au volant, excès de vitesse ou utilisation d’une trottinette sur un trottoir… Pour connaître l’étendue des sanctions que vous encourrez après une infraction routière, le site officiel de l’administration vient de lancer un simulateur dédié. En quelques secondes, après avoir indiqué la nature de l’infraction, tout ce que vous risquez est détaillé : montant de l’amende, durée maximale de la peine de prison, immobilisation du véhicule, etc.  

A LIRE >>> Limitation à 80km/h : les départements vont pouvoir passer à la vitesse supérieure

6 – Appeler l’Europe depuis son mobile bientôt moins cher

Depuis deux ans, grâce à la fin des frais d’itinérance, utiliser son mobile depuis un autre pays de l’Union européenne sans avoir peur de faire exploser sa facture est une réalité pour la plupart des détenteurs de forfaits. Mais l’inverse n’est pas vrai. Heureusement, depuis le 15 mai, appeler un autre pays d’Europe depuis la France avec son téléphone coûte moins cher puisque les prix sont désormais plafonnés.  Le coût d’un appel ne peut ainsi dépasser 0,228 euro par minute et celui d’un SMS 0,072 euro.

Sur le même thème

Consommation Consommation durable Meilleurs smartphones

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique