Smartphone: avec le Honor 20, Huawei va tester la fidélité des utilisateurs Français

Malgré la tourmente, la filiale de Huawei annonce le lancement prochain du plus accessible de ses smartphones haut de gamme, le Honor 20.

Black-listée par l’administration Trump, Huawei et sa filiale Honor souffrent surtout auprès du grand public de la perte de la licence Android. Crédit: Honor.

Présenté deux jours après la publication du décret de Donald Trump interdisant aux entreprises américaines de poursuivre leur collaboration avec Huawei, le Honor 20, le dernier haut de gamme de la filiale du géant chinois, est sur le point d’être lancé sur le marché français.

Le Honor 20 sera donc commercialisé à partir du 21 juin pour 499 € (128 Go de stockage et un grand écran de 6,26 puces en Fulld HD+). Avec, pour appâter le chaland, une paire de Flypods de la marque (des écouteurs sans fil) offerte. La marque a par ailleurs décidé de rester dans le flou quant à la sortie du Honor 20 Pro, dont les performances photos avaient laissé pantois l’auditoire lors de sa présentation en mai dernier. Il faudra donc se contenter du modèle « standard ».  

Le Honor 20 monte un cran en photo

Le Honor 20 n’en reste pas moins un très bon appareil. Notamment grâce à son module photo qui intègre en tout et pour tout 4 capteurs. Les deux plus petits sont dédiés à la macro (photos de très près) et à la profondeur de champ (pour le flou artistique). L’intermédiaire est un grand angle permettant de saisir paysages et cliché de groupe aisément. Quant au principal, il s’agit du Sony IMX586 de 48 Mpx, le même qui équipe l’Asus Zenfone 6 ou le OnePLus 7 Pro. Le tout est boosté à l’intelligence artificielle pour permettre une amélioration du cadrage, de la netteté, des couleurs… Enfin, le capteur selfie, affiche lui 32 Mpx et bénéficie lui aussi de l’IA pour magnifier toutes les frimousses.

A LIRE >>> Les 6 points à retenir du Honor View 20, le premier smartphone à écran percé, mais pas que…

Pour la vélocité, le Honor 20 est emmené par un processeur Kirin 980 épaulé de 6 Go de mémoire vive. Il est aussi compatible avec la charge rapide (22,5W) et promet plus d’une journée d’autonomie avec sa batterie de 3750 mAh et son optimisation logicielle.

Un pari en pleine guerre commerciale

Ce lancement qui intervient notamment en France et en Grande-Bretagne, est réalisé sur la pointe des pieds dans un contexte marqué par la crise sino-américaine. Selon des propos de proches du dossier rapporté par Bloomberg, les livraisons du Honor 20 pourraient être stoppées si les consommateurs se montrent frileux et donc si les ventes du modèle se révèlent insatisfaisantes.

Black-listée par l’administration Trump, Huawei et sa filiale Honor souffrent surtout auprès du grand public de la perte de la licence Android, gelée en attendant un hypothétique accord. Le Honor 20 sera bien livré avec la dernière version d’Androi (9.0) mais rien ne garanti qu’il subira la mise à jour pour passer sur la prochaine version du système d’exploitation de Google, Android Q.

A LIRE >>> Lâché par Google, Huawei prépare son propre système d’exploitation

Concrètement, si l’interdiction pour Google de travailler avec le géant chinois n’est pas levé faute d’accord, les utilisateurs de smartphones Huawei ainsi que ceux de sa filiale Honor ne bénéficieront plus des mises à jour du système (sauf celles de sécurité, mais avec un décalage). Ce qui fait planer une grande incertitude sur les ventes de smartphones de la marque, les consommateurs pouvant repousser leur achat ou préférer un modèle concurrent. La commercialisation du Honor 20 aura donc valeur de test.

De l’aveu même de Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei, les ventes de smartphones de sa firme ont subi une chute de 40% cette année à l’international en raison des sanctions commerciales imposées par les Etats-Unis. Le constructeur travaille

Sur le même thème

Huawei Meilleurs smartphones Smartphone Huawei

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique