Voyage

Dans une ordonnance datée du 17 juillet, le Conseil d’Etat a rejeté le recours des associations de défense des consommateurs UFC Que Choisir et CLCV contre l’ordonnance qui autorise les voyagistes à proposer un avoir, et non un remboursement, aux clients dont le séjour a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.

par Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Les + consultés