Catégories : Voyage

Transport aérien : les compagnies ne peuvent refuser l’embarquement si vous ne présentez pas votre carte bancaire

« Merci de présenter la carte bancaire qui a servi à effectuer la réservation » : une phrase qu’il est possible d’entendre dans les aéroports, au comptoir d’enregistrement. Certaines compagnies aériennes demandent aux passagers de présenter la carte bancaire avec laquelle ils ont payé leurs billets, pour effectuer un contrôle anti-fraude. Si le passager n’est pas en mesure de présenter son moyen de paiement, l’embarquement lui est refusé.

Que choisir relate le cas de passagers qui, fin mars à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, ont été confrontés à ce problème, pour un vol Qatar Airways. Certains avaient bien leur carte avec eux : dans ce cas, la compagnie procède à une transaction d’un euro, immédiatement recréditée sur le compte bancaire. Pour les autres, deux options : renoncer à leur vol ou verser une caution, d’un montant équivalent au billet payé, et qui sera restituée lors de la présentation effective de la carte bancaire qui a permis de réserver.

A LIRE >>> Transports aériens : ces très chers bagages

Des indemnisations sont prévues

D’autres compagnies pratiquent également ce contrôle, comme la Portugaise TAP ou l’Espagnole Iberia. Les clients qui ont réservé leur billet via une agence de voyage ou un site de réservation, qui ont payé avec Paypal ou un virement bancaire ne sont pas concernés. Seuls ceux qui ont pris leurs billets sur le site Internet de la compagnie avec une carte bancaire seront contrôlés. Les compagnies invoquent un dispositif anti-fraude pour vérifier que la carte n’a pas été volée ou que le paiement a bien été accepté par la banque.

Mais les compagnies ne peuvent refuser l’embarquement sous prétexte que quelqu’un n’a pas la Visa ou la Mastercard utilisée à la réservation. Selon le règlement européen 261/2004, il ne s’agit pas d’une raison valable pour refuser l’embarquement, qui s’effectue par conséquent contre la volonté du passager. Dans ce cas, ce dernier peut prétendre à une indemnisation, qui peut être de 600 euros maximum, dans le cas d’un vol de plus de 3 500 kilomètres.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Pour le gouverneur de la Banque de France, Libra, la cryptomonnaie Facebook « ne pourra exister qu’en respectant les règles »

Depuis l'annonce de Facebook du lancement de sa cryptomonnaie -la Libra- la semaine dernière, les réactions des autorités à travers…

26/06/2019 11:35

Réforme des retraites: le projet est-il sur le point d’être repoussé?

Le gouvernement pourrait se donner un peu plus de temps pour la réforme des retraites. Des mesures prises dans le…

26/06/2019 11:33

Leboncoin: le système de paiement du site de petites annonces victime d’escrocs

Plusieurs personnes ont été arnaquées par de faux acheteurs, en récupérant les coordonnées bancaires des vendeurs. Leboncoin affirme surveiller le…

26/06/2019 10:31

Huile de palme: 5 grandes marques épinglées pour étiquetage trompeur

Substance controversée, l’huile de palme est très présente dans les produits alimentaires. Pour ne pas attirer les soupçons des consommateurs,…

26/06/2019 08:50

Remboursement de l’homéopathie: pro et anti suspendus à l’avis de la Haute autorité de santé

La commission de la transparence de la Haute autorité de santé (HAS) adopte mercredi son avis définitif, et prévoit de…

26/06/2019 08:00

Vacances d’été: bond des réservations pour l’Afrique du nord, aux dépens de l’Europe du sud

Cet été, les traditionnelles destinations d'Europe du sud marquent le pas: la Grèce, les îles espagnoles des Baléares et des…

26/06/2019 07:17