Ouverture du rail à la concurrence : FlixTrain jette un gros pavé dans la mare

L’Allemand FlixTrain a déposé cinq projets d’exploitation de lignes sur le réseau français.

Les nouvelles lignes pourraient être mises en place le 12 décembre 2020/ Credit: Lodi Franck/SIPA

Du changement est à prévoir sur les rails. Dans le cadre de l’ouverture à la concurrence prévue en 2020, FlixTrain a déposé un dossier. La compagnie ferroviaire allemande envisage de proposer l’exploitation de cinq lignes sur le territoire français. Cette information a été rendue publique par l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer).

Dans le détail, les cinq projets concernent des trajets Paris-Nord – Bruxelles-Nord, Paris-Bercy – Lyon Perrache, Paris-Bercy – Nice, Paris-Bercy – Toulouse, et Paris-Austerlitz – Bordeaux détaille Le Parisien. Des lignes qui pourraient être mises en place le 12 décembre 2020. Au total, les trajets totalisent 25 arrêts intermédiaires. Selon la compagnie, chaque liaison (étape entre deux arrêts) sera « potentiellement commercialisable ».

Le retour du train de nuit

Les trajets proposés par FlixTrain seront certainement plus longs mais moins chers. Ainsi, comme l’explique le quotidien, il faudra 4h22 pour relier Paris et Lyon et 6h35 pour se rendre à Toulouse depuis Paris.

Ce n’est pas le seul changement voulu par la société allemande. En effet, elle souhaite également remettre le train de nuit au goût du jour. En 10h24, il sera possible de se rendre de Paris à Nice avec quelques arrêts entre les deux villes. « Il y a un vrai appétit d’une certaine catégorie de client à voyager de nuit. On le voit sur nos lignes de bus qui marchent très bien », rapporte Yvan Lefranc-Morin, directeur-général France de FlixBus cité par plusieurs médias.

Le succès de FlixTrain

« L’étape qu’on franchit aujourd’hui, c’est un manifeste dintérêt très fort pour certaines lignes, qu’on a identifiées comme étant à fort potentiel. On estime qu’il est possible de générer sur ces axes-là énormément de demande supplémentaire par rapport à ce qui existe », détaille Yvan Lefranc-Morin, directeur-général France de FlixBus. En Allemagne, cette compagnie opère depuis avril 2018. Dès sa première année d’exploitation, elle a transporté 1 million de voyageurs.

D’autres sociétés européennes pourraient également s’implanter davantage en France. A l’image de l’italien Thello qui pourrait avoir, dès juin 2020, un nouveau service international de transport ferroviaire de voyageurs entre Paris et Milan comme le rapporte BFM TV.

Sur le même thème

SNCF tgv train

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique