Catégories : Vie Pratique Voyage

Quand les vacances en solitaire coûtent bien plus cher qu’en couple

Les voyages en solitaire ont pour beaucoup des avantages : la liberté, les rencontres, la possibilité de se retrouver, mais au niveau du porte-monnaie ce n’est pas très intéressant. L’UFC-Que Choisir a épluché les tarifs de 86 séjours proposés par les principaux acteurs du tourisme, et les vacances d’une personne seule coûtent en moyenne 53% plus cher que celles d’un couple. Pour l’association de consommateurs, ces surplus n’ont pas de justification économique.

Les croisiéristes sont ceux qui facturent le plus aux personnes seules

Pour les séjours en club vacances en France, un voyageur seul paiera 32% de plus. 52% supplémentaires pour un séjour à l’étranger avec vol et hôtel compris. Mais les suppléments les plus importants se trouvent du côté des croisières où le vacancier en solo déboursera 93% de plus. « Les grands croisiéristes se livrent à un véritable matraquage des célibataires : le prix payé par une personne seule est en moyenne presque équivalent au prix total payé par un couple ! », s’insurge l’UFC-Que Choisir.

Il est évident que pour une chambre double, une personne seule se retrouvera avec un plus gros budget que deux personnes. Mais pour des prestations qui sont uniquement liées au nombre de voyageurs comme le transport, les repas, les boissons ou les activités de loisir, les personnes seules paieront tout de même plus cher que les couples.

Du côté des clubs, 40% de supplément pour Fram ou Marmara. Quant aux croisiéristes, Costa facture 34% de plus, MSC Croisières 96% et le plus gourmand, Royal Caribbean va jusqu’à 149% de supplément. Selon l’UFC-Que Choisir, il n’y a aucune justification économique à ces tarifs. « Les suppléments appliqués sont hors de proportion avec les coûts réellement supportés par les professionnels », indique l’étude.

A LIRE >>>  Les chèques vacances seront-ils plus difficiles à écouler cet été?

Une semaine coûte 400 € de plus

Aucune justification économique non plus pour les différences de tarifs pratiqués à Disneyland Paris. L’association a comparé les prix de quatre parcs d’attractions français pour des séjours d’une famille de deux enfants avec un ou deux adultes. Au parc Astérix, au Futuroscope ou au Puy du Fou, elle observe que l’hôtel est moins cher pour une personne que pour deux. Cependant, Disneyland Paris fait payer la même chambre plus cher à une famille monoparentale qu’à deux adultes.

De manière générale, peu importe le type de voyage, une personne seule paiera sa semaine de vacances 400 € de plus qu’un couple. L’UFC-Que Choisir conseille ainsi aux voyageurs de faire jouer la concurrence et d’être très vigilants sur ces tarifs et ces suppléments qui varient d’une entreprise à l’autre.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre
Mots-clés : vie pratiqueVoyages

Articles récents

L’activisme actionnarial en baisse l’an dernier, après un record en 2018

L’activisme actionnarial a fortement reculé en 2018 malgré, notamment, la véhémence des de certains fons, selon la banque Lazard.

19/01/2020 19:31

Les collectivités de province déroulent le tapis rouge pour attirer les Franciliens

Des collectivités de province en manque de main d'œuvre rivalisent d'initiatives et d'arguments pour encourager et accompagner les changements de…

19/01/2020 17:20

Respecté ou non, un plan de surendettement ne s’annule pas

Un client bancaire ne respectant pas le remboursement de son plan de surendettement ne peut pas être sanction par l’établissement…

19/01/2020 12:41

Le banquier doit se souvenir des crédits qu’il a accordés

La Cour de cassation vient de rappeler que selon la loi, un banquier est tenu de faire preuve de vigilance…

19/01/2020 09:30

Règlementation bancaire : quelles sont les mesures qui doivent s’appliquer en 2022 ?

L’Union européenne entame les négociations liées à la transposition de l'accord signé à Bâle fin 2017. Il est très décrié…

18/01/2020 12:00

Le Livret A, un livret pas si populaire que ça

La plongée du taux du livret A a son plus bas niveau historique n’aura pas tant d’impact que ça sur…

18/01/2020 11:05