Les Français préfèrent les trains low cost aux avions

La SNCF présente un bilan positif avec une hausse de 7% du trafic des TGV, notamment grâce à son offre Ouigo.

Le train dépasse désormais l'avion sur la plupart des trajets dans les grandes métropoles régionales. Credit: LODI Franck/SIPA/1901291458

Cet été, les Français se sont déplacés en train plutôt qu’en avion. 26 millions de personnes ont voyagé sur les rails hexagonaux en juillet et août. Le trafic de la SNCF affiche ainsi une croissance de 7%, selon Guillaume Pepy interrogé par BFMTV. Le patron de la SNCF prévoyait pourtant une hausse de 3 à 4%. L’avion est délaissé au profit des trains, et ce même pour les trajets les plus longs. Cette préférence est en grande partie expliquée par l’offre à bas prix de la SNCF, Ouigo.

Ouigo attire les voyageurs

Le train dépasse désormais l’avion sur la plupart des trajets dans les grandes métropoles régionales, y compris pour des trajets assez longs, de plus de quatre heures. Que ce soit pour des Paris-Pays basque, Paris-Perpignan ou Paris-Toulon, les Français choisissent désormais le TGV. Pour Nice, la SNCF commence également à s’imposer face à l’avion. Seule Toulouse reste fidèle au transport aérien.

A LIRE >> Trouver le bon billet de train? Les nerfs des voyageurs à rude épreuve

Pour le PDG du rail français, cette préférence s’explique en partie par des enjeux environnementaux. De plus en plus de voyageurs seraient sensibles à leur empreinte carbone. Mais l’enjeu financier pèse également dans la balance. L’offre Ouigo a le vent en poupe. Les TGV low cost de la SNCF proposent 39 destinations, dont Montpellier, Bordeaux, Strasbourg, Nîmes ou Nantes, avec des prix d’appel autour d’une dizaine d’euros. Un succès tel que la SNCF prévoit de lancer Ouigo en Espagne.

Sur le même thème

Prix des transports collectifs train Voyages

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique