SNCF: les subventions de l’État et des régions représentent 224 euros annuels par Français

Une note d’un ancien magistrat de la Cour des comptes révèle que la charge annuelle de la SNCF pour les Français s’élève à 15 milliards d’euros pour les contribuables en 2018.

La SNCF coûterait donc 15 milliards d'euros à la collectivité, soit une charge annuelle de 905 euros par foyer imposable. Crédit: iStock.

« En France, les voyageurs ne payent que 20% du coût réel de leurs déplacements », écrit L’Opinion qui révèle ce mardi une note selon laquelle la SNCF coûte 224 euros par an aux Français. L’ancien magistrat de la Cour des comptes François Ecalle a additionné les subventions accordées au groupe ferroviaire par l’État et les régions en 2018 arrivant à un total de 15 milliards d’euros.

905 euros par foyer imposable

La SNCF coûterait donc 15 milliards d’euros à la collectivité, cela représente une charge annuelle de 905 euros par foyer imposable. Et ceci sans compter le prix des billets de train. L’État verse des subventions pour les coûts de fonctionnement, les investissements, la reprise d’une partie de la dette qui s’élève à 56,6 milliards d’euros, le financement public du régime spécial des cheminots à hauteur de 3,3 milliards d’euros.

De nombreuses prestations et des aides à l’investissement

Les régions paient la SNCF 5,3 milliards d’euros pour des « ventes de prestations de services ferroviaires ». Il s’agit de régler les services et la location des infrastructures de la SNCF aux collectivités. L’État débourse également 2,9 milliards d’euros pour la compensation du coût de tarifs sociaux, du déplacement de militaires et d’autres prestations comme les péages des trains de fret. Enfin, le groupe ferroviaire est aidé par les finances publiques dans ses investissements à hauteur de 42%.

A LIRE >> SNCF: le prix du billet de TGV a-t-il baissé ces dernières années?

Cette situation pourrait évoluer avec l’ouverture à la concurrence du rail français, qui se met en place à partir du 1er janvier prochain. La SNCF deviendra ainsi une société anonyme à capitaux publics, ouvrant la voie à des opérateurs privés qui pourront exploiter le réseau ferroviaire.

Sur le même thème

SNCF train voyage

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique