Voyage: Lastminute devant le tribunal pour «pratiques trompeuses»

Le site Internet de voyage Lastminute.com a été assigné en justice par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir. Saisie par des clients du site, elle lui reproche des « pratiques commerciales illicites, agressives et trompeuses ».

Ils avaient payé une assurance dont ils n'avaient pas besoin. Crédit: iStock.

Des voyageurs mécontents ont tiré la sonnette d’alarme après des déconvenues. Elles valent à Lastminute une assignation devant le tribunal de Paris pour « pratiques commerciales illicites, agressives et trompeuses ». Plusieurs clients du site ont dénoncé l’adhésion à une assurance à leur insu. Une fois le paiement de leur réservation validée, ils ont constaté qu’ils avaient aussi payé une assurance dont ils n’avaient pas besoin, relate Le Parisien.

Alertée, l’UFC-Que Choisir a filmé sa réservation d’un vol Paris-New York. «Les billets aller-retour s’affichent au prix de 372,03 euros dans le récapitulatif de la commande. Juste après avoir rentré les numéros de la carte bancaire pour valider le paiement, une petite fenêtre pop-up reprenant le même code couleur rose s’affiche immédiatement. À cet instant, le consommateur est certain d’avoir terminé sa commande, il pense que c’est une confirmation et il clique sur j’accepte et je continue. Or, le site vient de rajouter une assurance », résume Raphaël Bartlomé, responsable juridique à l’UFC-Que Choisir.

Pas de droit de rétractation pour l’assurance voyage

Et le juriste d’ajouter que dans la petite fenêtre, en caractères encore plus petits, il est écrit : « C’est votre dernière chance d’ajouter la protection totale pour 17,81 € par personne et par trajet ». Cette pratique est illégale dans la mesure où « le Code civil, dans son article 1127-2, dit que le contrat n’est valable que si le consommateur a pu valider le détail de sa commande et son prix total. »

A LIRE >> Voyage: les 115 compagnies aériennes à éviter à l’étranger

En attendant que le tribunal de Paris rende son jugement, l’UFC-Que choisir appelle les clients du site à la vigilance d’autant que le droit de rétractation de 14 jours pour les achats en ligne ne s’applique pas aux assurances de voyage. Elle encourage aussi les voyageurs victimes de l’arnaque à la contacter via son site.

Sur le même thème

Achats en ligne Achats sur Internet

Réactions et commentaires

Sur la même thématique