Coronavirus: le remboursement ne sera plus la règle en cas d’annulation d’un voyage

Une ordonnance devrait être publiée mercredi 25 mars. Elle prévoit que les voyages annulés en raison de la pandémie de coronavirus ne seront plus remboursés, mais transformés en avoirs, indique RTL.

Le voyagiste disposera de trois mois, à compter de la date d’annulation, pour vous proposer un autre séjour. Crédit: iStock.

Proposer un avoir plutôt qu’un remboursement en cas d’annulation d’un voyage. Voilà ce pour quoi les voyagistes militent depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus qui s’accompagne d’une multitude d’annulation de séjours. Et cela pour tous les voyages organisés, y compris ceux des associations et des voyages scolaires. Selon RTL, une ordonnance allant dans ce sens devrait être publiée mercredi 25 mars.

Alors que pour le moment le remboursement en cas d’annulation d’un voyage en mars est la règle, à partir de mercredi, le voyagiste disposera d’un délai de trois mois à compter de la date d’annulation pour vous proposer un autre séjour et vous faire un avoir valable 18 mois. 

Les associations de consommateurs pas ravies

« Si ces mesures n’avaient pas été prises, beaucoup de professionnels n’auraient pas pu supporter l’obligation de rembourser, parce que leur trésorerie ne leur aurait pas permis de rembourser une prestation qu’ils avaient déjà de leur côté commencé à payer », commente Jean-Pierre Mas, président du syndicat des agences de voyage. 

A LIRE >> Coronavirus: les voyagistes français reportent tous les départs

L’enthousiasme des associations de défense des consommateurs est bien moindre. « Qui va avoir envie de partir en voyage dans les 18 mois qui suivent dans un pays dont il n’est pas totalement sûr de la situation sanitaire ? », résume Jean-Yves Mano, le président de Consommation Logement Cadre de vie (CLCV).

Sur le même thème

Budget Tourisme

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique